Paris Match Belgique

Charlize Theron incarne l’esprit Womanitude de Breitling

L’actrice Charlize Theron incarne l’esprit d’énergie et de détermination de la Navitimer Automatic 35, destinée aux femmes d’action. | © Breitling

Montres

La marque sportive suisse repense sa célèbre Navitimer pour les amoureuses de la tradition avec un grand T.

La Navitimer de Breitling, c’est l’objet – forcément culte – que les passionnés de montres d’aviation connaissent par cœur. On la reconnaît à sa règle à calcul circulaire, qui a longtemps aidé les pilotes à établir leur plan de vol. Lancée dans les années 1950, elle continue à fasciner en affichant une élégance toujours déterminée malgré le décollage de multiples déclinaisons. Plus emblématique, impossible ! Bien qu’historiquement masculin, ce garde-temps des airs doit à sa sophistication d’attirer aussi de nombreuses admiratrices. George Kern, PDG de Breitling, les a écoutées. « Les femmes nous ont confié leur envie d’une Navitimer plus petite, éclatante d’élégance, mais sans le moindre compromis en matière de tradition et de fonctionnalité. Nous avons donc recréé notre icône à l’intention des femmes qui voulaient pouvoir la porter en toute occasion. Y compris celles qui n’auraient jamais pensé acquérir un jour une Breitling. »

65 ans d’histoire,  35 mm d’acier

La nouvelle référence féminine Breitling se veut aussi une représentation de l’élégance easyworking, parfaite en toute occasion. ©Breitling

Ces deux paramètres ont guidé la féminisation de la Navitimer. Pas question de tricher avec son passé : il s’agit bel et bien d’une montre mécanique à remontage automatique, équipée de la fameuse règle à calcul. La lunette tournante birectionnelle, délicatement perlée, est également au rendez-vous. Logiquement, dirons-nous, puisque ce détail lui donne l’aura d’un bijou.

Le diamètre viril de la Navitimer classique (46 mm) a été réduit à une taille idéale pour les poignets féminins : 35 mm. Le cœur de la Navitimer Automatic 35 s’anime d’un calibre Breitling haute performance dont la réserve de marche s’étend à 38 heures environ. A l’instar des autres collections, la montre bénéficie d’une certification chronomètre qui garantit sa précision. De quoi rassurer les femmes d’action, auxquelles la marque la destine en priorité.

Une légende de distinction

Trois variations de la Navitimer Automatic 35 acier : cadran bronze, cadran nacre blanche et index diamants, bicolore acier et or rose 18 carats avec cadran nacre et index diamants. ©Breitling

Si elle change de genre, la Navitimer conserve la classe qui fut la sienne durant des décennies. Les versions proposées rayonnent d’une élégance à la fois raffinée et énergique. N’ayant rien à envier à ses homologues masculins, la Navitimer Automatic 35 rend l’acier inoxydable ultradésirable en l’habillant de cadrans bleu, bronze ou argent, et de bracelets coordonnés en cuir d’alligator ou à maillons d’acier (à partir de 3 920 euros). Sa féminité se reflète dans les cadrans en nacre blanche, rythmés d’index en diamants.

Parfaitement orchestrée, cette rencontre de la technicité et de la beauté se réchauffe d’un bracelet en cuir d’alligator bordeaux. Tendance : le modèle bicolore, souligné d’une lunette en or rouge 18 carats. Fascinante : la version la plus précieuse, « full » or rouge ponctuée d’index diamants. A noter : chaque modèle offre le choix entre un bracelet cuir ou métallique. Et si cela ne suffit pas, des bracelets supplémentaires sont disponibles.

 

 

CIM Internet