Paris Match Belgique

Vuitton : Percussions horlogères

Des drapeaux multicolores côté heure locale et un rehaut bicolore noir & gris divisé en 24 heures pour le home time : la très masculine Tambour Moon Dual Time Graphite. 44 mm, acier, quartz, 4.800 euros. | © Vuitton

Montres

Une nouvelle collection Tambour allie avec style esprit du voyage et esprit pratique.


Le voyage et plus précisément l’art de voyager font partie de l’ADN de la Maison Louis Vuitton. Les montres du célèbre malletier français s’inspirent de cet héritage dont les fondations remontent aux années de la « Belle Epoque » : 1854. Les élégants voyageurs, aristocrates et coloniaux s’y fournissaient alors en malles et bagages destinés à les accompagner à travers le monde. Le lancement de collections horlogères conçues pour aider les globe-trotters d’aujourd’hui est une suite logique. C’est le cas de la Tambour Moon Dual Time, déclinée tant au masculin qu’au féminin. Une montre à phases de lune ? Non, le mot « Moon » renvoie au galbe du boîtier dont la courbure évoque un croissant de lune. Tant que nous y sommes, rappelons l’origine de la signature « Tambour » apparue en 2002. Pour commencer à tisser sa toile dans l’horlogerie de luxe, la marque au Monogram avait voulu percuter les esprits en lançant un modèle au design puissant. Tambourinant ! Rien à voir avec l’instrument favori du cérémonial militaire : le nom de la collection phare Louis Vuitton rend hommage aux horloges miniatures du XVIe siècle. Leur mouvement avait la forme d’un tambour.

Moderne et virile, la Tambour Moon Dual Time 44 mm atteint une épaisseur de boîte de 11,86 mm. Version Silver, quartz, 4.250 euros. ©Vuitton

Ça creuse…

Bien que fidèle à son esprit originel – on ne change pas un look qui gagne – la Tambour Moon Dual Time ose une innovation : un cadran concave ! Cette architecture en creux, alliée à un jeu de reflets, engendre une sensation de profondeur qui happe littéralement le regard vers le cœur de la montre. Et cela en vaut la peine, car le spectacle y est permanent. L’œil prend plaisir à s’attarder sur le rehaut bicolore où s’égrènent les 24 heures du home time frôlées par une longue aiguille GMT chapeautée d’un ‘V’ jaune vif (modèle homme) ou d’une fleur de Monogram (modèle femme). Les douze heures locales s’inscrivent dans un cercle rythmé soit par des drapeaux richement colorés, soit par des fleurs de Monogram. Les motifs, spécialement dessinés, évoquent les codes traditionnels de la Maison Vuitton.

Lire aussi > Vuitton : trois roulements de Tambour

Les variations féminines, parées des iconiques motifs Fleur de Monogram, s’habillent en rouge ou noir. Leur rehaut bicolore indique s’il fait jour ou nuit dans le second fuseau horaire. 35 mm acier, quartz, 3.350 euros. La version Black& White existe aussi en diamètre 39,5 mm, 3.500 euros. ©Vuitton

Esthétique ludique

Les fanions multicolores font écho aux étiquettes apposées autrefois sur les malles des voyageurs, véritables emblèmes des kilomètres parcourus. Les fleurs de Monogram rappellent la célèbre et inusable toile du même nom. Cette double iconographie rend la lecture du second fuseau horaire ludique et facile. Quelle que soit la version – 35 mm, 39,5 mm ou 44 mm de diamètre – le jeu consistant à allier fonctionnalités attractives et détails sophistiqués se poursuit de plus belle. Tandis que l’acier confère sa robustesse au boîtier, le choix de la couleur et les nombreux bracelets interchangeables participent au pouvoir d’attraction de la collection. Au fil des ans, Louis Vuitton s’est constitué un solide bagage horloger en dotant la Tambour de complications mécaniques fascinantes (Tourbillon Mystérieux, Tourbillon Volant, Spin Time aux heures indiquées par cubes rotatifs). Pour la Tambour Moon Dual Time, la marque a préféré l’accessibilité du quartz. Afin qu’un plus large public voyage en classe Vuitton…

INFOS 02 289 28 28 – www.louisvuitton.com

 

©Vuitton

 

CIM Internet