Paris Match Belgique

Oris : Nature sans frontières

Plus de 6 millions d’oiseaux s’abritent à tout moment sur les marais salants de la mer des Wadden. La marque suisse s'engage pour sa protection. | © Oris

Montres

La marque suisse s’engage à protéger la mer des Wadden, sculptée en permanence par les marées du nord-ouest de l’Europe. Un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2009.

 

Par Catherine Malaise

« Change for the Better » : Oris collabore régulièrement avec des fondations et organisations à but non lucratif pour préserver l’environnement et nettoyer les océans et les sources d’eau à travers le monde. Après avoir soutenu, entre autres, des programmes de dépollution et de sauvetage des coraux, la marque veut sensibiliser le public à la valeur universelle de la mer des Wadden.

Il s’agit en effet de la plus vaste étendue ininterrompue de marais salants, d’îles-barrières et de zones restant immergées à marée basse. Du Danemark à l’Allemagne et aux Pays-Bas, elle couvre une surface de 11 500 km2 extrêmement riche en biodiversité. Plus de 6 millions d’oiseaux s’y abritent à tout moment, attirés par ses eaux peu profondes où abondent poissons, petits crustacés et mollusques. Chaque année, entre 10 et 12 millions d’oiseaux migrateurs la traversent. Ses marais salants hébergent environ 2 300 espèces de plantes et d’animaux. Ses zones saumâtres servent d’abri à 2 700 autres espèces et à plus de 30 sortes d’oiseaux nicheurs.

 

C’est du ciel qu’on découvre le mieux la complexité et la beauté spectaculaire des paysages mouvants de la mer des Wadden. Le tout inspire la gravure au dos des 2 009 exemplaires numérotés. ©Oris

Fait remarquable : c’est l’un des rares écosystèmes intertidaux naturels à grande échelle où les processus de la vie continuent de fonctionner en grande partie sans être perturbés. Jusqu’à présent. Les menaces sont en effet nombreuses, entre le trafic maritime, les plates-formes pétrolières et gazières, les parcs éoliens, la pêche, l’aménagement portuaire et le développement résidentiel. Sans parler des activités de dragage, d’exploitation minière et de tourisme.

 

©Oris

Une organisation trilatérale allemande, danoise et néerlandaise veille sur le destin de l’immense microcosme marin. « Quand nous avons entendu parler de l’ampleur des travaux de recherche et de surveillance du CWSS (Secrétariat commun de la mer des Wadden), nous nous sommes sentis obligés de lui apporter notre soutien », déclare Rolf Studer, co-PDG d’Oris. Résultat : un partenariat qui durera trois ans.

 

La Dat Watt Limited Edition est une montre spéciale. Son cadran affiche les phases de lune et l’amplitude des marées dans l’hémisphère nord, via le système Pointer Moon élaboré pour les plongeurs professionnels. Dès que l’aiguille centrale blanche est alignée sur le jour exact du cycle lunaire, le contour blanc du cadran indique la plage de marée correspondante.  ©Oris

En attendant l’organisation de futurs événements pour alerter l’opinion publique, la marque apporte déjà son aide avec ce qu’elle fait de mieux : des montres. Pour être précis, 2 009 montres d’une édition limitée correspondant à l’année de classement du site au patrimoine mondial de l’Unesco. Le modèle développé pour l’occasion est une intéressante variante de l’emblématique montre de plongée Aquis.

Son nom : la Dat Watt Edition. Dat Watt signifie « la mer des Wadden » en dialecte bas-allemand. Les fonds récoltés par la vente de ce garde-temps seront très certainement dépensés à bon escient.

 

La vente des collectors financera diverses opérations de sensibilisation à la vulnérabilité de ce sanctuaire de milliers d’oiseaux. Acier, 43,5 mm, aiguilles et index luminescents, automatique, réserve de marche de 38 heures, étanchéité 30 bars. 2 350 euros. ©Oris

INFOS
www.oris.ch

 

 

CIM Internet