Paris Match Belgique

Omega : Fournisseur officiel de l’agent 007

« C’est une montre incroyablement confortable à porter », confie Daniel Craig. Le design de l’OMEGA Seamaster 300M Édition 007 a été largement influencé par son expérience d’acteur dans la peau de James Bond. | © Nicola Dove © 2020 DANJAQ, LLC AND MGM.

Montres

Costumes impeccables, Aston Martin DB5 et montre Seamaster Diver 300M : James Bond retrouve sa panoplie préférée au générique de Mourir peut attendre.

 

Par Catherine Malaise

Le public a dû, lui aussi, attendre : la sortie du vingt-cinquième film de la saga des « James Bond » devait avoir lieu au printemps 2020. Ce 28 septembre, l’avant-première au Kinepolis Bruxelles a ravi les admirateurs du célèbre espion, enfin récompensés de leur patience. Dans Mourir peut attendre, l’agent 007 met le turbo : bien qu’en retraite ensoleillée à la Jamaïque, il reprend du service pour une nouvelle mission riche en rebondissements. L’horloger suisse est évidemment de l’aventure : depuis vingt-cinq ans, OMEGA équipe le poignet de James Bond dans chaque opus.

Si cet usage a permis aux collectionneurs de s’emparer d’éditions limitées très spéciales, se procurer la Seamaster Diver 300M portée par le héros de No Time to Die s’annonce plus facile. Elle est, en effet, d’ores et déjà intégrée dans la gamme permanente Omega. Pour sa cinquième et dernière apparition en tant qu’agent secret de Sa Très Gracieuse Majesté, Daniel Craig a activement collaboré avec la marque horlogère. Sa perception du personnage de James Bond a joué un rôle clé dans la création d’une montre d’esprit militaire.

 

Forte présence au poignet et légèreté technique du titane grade 2 : une icône à convoiter sans qu’il s’agisse d’une édition limitée. 42 mm, remontage automatique, réserve de marche de 55 heures, bracelet en mailles de titane avec boucle réglable innovante, 9 100 euros. ©Omega

« Nous nous sommes dit que la légèreté serait un critère essentiel pour un soldat tel que lui », explique l’acteur britannique. Sur ses conseils et ceux des producteurs de la saga, la montre a donc été réalisée en titane grade 2, un matériau à la fois ultraléger et robuste. Cadran et lunette ont été traités en aluminium afin d’alléger encore cette authentique « plongeuse », étanche jusqu’à 300 mètres et munie d’une valve à hélium.

 

0552 : numéro de code du personnel de la marine britannique; 923 76 97 : désigne une montre
de plongée; A : indique la présence d’une couronne vissée; 007 : matricule du légendaire espion; 62 : année de sortie de « Dr No », le tout premier film de James Bond.©Omega

Très impliqué, Daniel Craig a également suggéré quelques accents de couleur vintage. Du brun tropical et un revêtement luminescent Super-LumiNova beige à l’ancienne pour les repères, aiguilles et index. « J’aime beaucoup le résultat final », conclut-il. À l’écran comme dans la vie, la Seamaster Diver Édition 007 peut affronter les missions les plus périlleuses grâce à son mouvement automatique testé « Master Chronometer ». Ce label signifie qu’il résiste à des champs magnétiques de 15 000 gauss et flirte avec les sommets de la précision et de la chronométrie. La technologie Co-Axial propre à OMEGA le rend de plus très pratique : elle réduit les frictions internes, ce qui permet d’espacer les entretiens.

Les amateurs de la marque suisse de luxe risquent de repérer d’autres modèles au poignet des partenaires féminines de Daniel Craig. Une Seamaster Aqua Terra de 38 mm avec cadran noir et bracelet coordonné pour le nouvel agent Nomi (Lashana Lynch) et une élégante De Ville Prestige de 27,4 mm parée d’un bracelet vert forêt pour Moneypenny (Naomie Harris). Le 25e opus consacré au héros de Ian Fleming a fait attendre son public plus d’un an et demi, mais le temps de l’action y a droit au meilleur de l’horlogerie suisse. Il marque aussi le quart de siècle du partenariat d’OMEGA avec James Bond, amorcé en 1995 avec GoldenEye.

Pensée pour le soldat James Bond, la Seamaster 300M Édition 007 existe aussi avec bracelet Nato rayé brun-gris-beige, 8 100 euros. Un uniforme sans uniformité : le site web OMEGA propose 52 autres bracelets Nato adaptés à la montre. ©Omega

INFOS
www.omegawatches.com

Avis personnel

Désirable
Forte présence au poignet et légèreté technique du titane grade 2 : une icône à convoiter sans qu’il s’agisse d’une édition limitée. 42 mm, remontage automatique, réserve de marche de 55 heures, bracelet en mailles de titane avec boucle réglable innovante, 9 100 euros.

Codes sur fond vissé
0552 : numéro de code du personnel de la marine britannique.
923 76 97 : désigne une montre
de plongée.
A : indique la présence d’une couronne vissée.
007 : matricule du légendaire espion.
62 : année de sortie de « Dr No », le tout premier film de James Bond.

Militaire

CIM Internet