Paris Match Belgique

Belles en Ebel

De gauche à droite, l’Ebel Sport Classic Grande. Le chic chromatique du cadran en nacre blanche, vert forêt ou beige sable s’ajoute à l’élégance rétro chic d’une icône de l’horlogerie féminine. Boîtier 33 mm en acier inoxydable et or jaune 18 ct, huit index diamants, lunette sertie de 59 diamants, bracelet d’acier brossé avec vagues en PVD or jaune, quartz, 4 700 euros (sans lunette sertie : 3 200 euros). | © Ebel

Montres

La maison suisse qui a mis la puissance de l’acier au service des femmes le rend de plus en plus sophistiqué et raffiné.

 

Il n’est pas exagéré d’affirmer qu’un pacte d’acier lie les femmes à Ebel depuis les années 1980. Il n’a pas été tracé avec un stylo, mais avec une montre : la Sport Classic. Devenue une icône avant la lettre, elle demeure aujourd’hui la signature d’Ebel grâce à son bracelet aux maillons en forme de vagues ourlées d’or jaune.

Le cas est peu fréquent, car un bracelet sert à attacher la montre au lieu qu’on s’attache à lui ! L’explication ? Il y en a plusieurs. Emblématique depuis sa création, ce ruban d’acier inoxydable incarne la quintessence de l’esprit Ebel : allier la perfection esthétique à une qualité technique irréprochable. Fruit d’une vision du style audacieusement émancipée à l’ère eighties avant de renaître subtilement rétro chic, la Sport Classic séduit par sa finesse et sa surprenante fluidité sur le poignet.

Plate et légère du boîtier au bracelet, elle se révèle ultra agréable à porter. La version la plus nouvelle, l’Ebel Sport Classic Grande, n’y fait pas exception malgré son diamètre agrandi à 33 millimètres. L’effet « zoom » est bienvenu pour apprécier l’élégante géométrie à l’origine d’une collection intemporelle et moderne.

 

©Ebel

Cet automne, la gamme célèbre la richesse de la nature : son délicat cadran s’anime en vert forêt, beige sable ou blanc doux. L’éclat iridescent de la nacre y répond à la lumière des diamants : huit se chargent de marquer les heures et d’autres, nettement plus nombreux, sertissent la lunette. La chaleur de l’or jaune 18 carats ou plaqué ajoute au raffinement, depuis les rondeurs du boîtier jusqu’aux chiffres romains et aiguilles facettées polies au diamant.

La maison suisse ne se contente donc pas de proposer une montre unique par le galbe souplissime de son bracelet. Avec ses surfaces lisses et ses détails superbement précis, l’Ebel Sport Classic Grande est imprégnée d’une féminité essentielle. Sportive d’allure, esthétiquement classique, elle porte bien son nom. Déclinée à l’identique en format 29 millimètres, elle pousse la coquetterie jusqu’à se prénommer Sport Classic Lady. Le charme est aussi au rendez-vous avec une montre 100 % sportive, la Discovery Back to Eden. Portrait : boîtier en acier brossé/poli et or jaune 18 carats, index diamants, aiguilles facettées. Le cadran, finition galvanique vert olive ou anthracite, offre des repères luminescents au niveau des heures.

Les deux nuances du cadran galvanique de la Discovery Lady Back to Eden sont parfaitement de saison. 33 m, acier inoxydable et or jaune 18 ct, onze index diamants, affichage luminescent des heures, quartz suisse. Duo de bracelets : bicolore en acier brossé et PVD or jaune, vegan en lin doublé liège, 2 400 euros. ©Ebel

Autre détail pratique : un duo de bracelets interchangeables, l’un en acier et PVD or jaune, le second en lin doublé de liège. Vegan, en somme ! Quel que soit le choix des belles d’Ebel, le confort est assuré pour chaque modèle : mouvement quartz suisse, glace saphir avec traitement -antireflet, boucle déployante maison.

INFOS
www.ebel.com — 010 84 54 72

 

CIM Internet