Paris Match Belgique

Comme les amoureux, les montres ont un cœur

Les valentins d’aujourd’hui seront plus avisés de leur préférer une montre capable de faire rimer « amour » avec « toujours ». | © DR

Montres

Une bonne raison pour les réunir le jour de la Saint-Valentin.

 

L’amoureux transi de Jacques Brel voulait offrir des bonbons, parce que les fleurs sont périssables. Les valentins d’aujourd’hui seront plus avisés de leur préférer une montre capable de faire rimer « amour » avec « toujours ». Quoi de moins éphémère, en effet, que ce bel objet nommé aussi « garde-temps » lorsqu’il tictaque dans l’univers de l’horlogerie fine et de la haute horlogerie ?

Chez Breguet, manufacture fondée en 1775 par Abraham-Louis Breguet, horloger du siècle des Lumières et ami de Voltaire, la fête la plus sentimentale de l’année s’illumine d’un petit trésor : une montre tout de nacre vêtue, enlacée de diamants et animée d’une poésie céleste. Elle se nomme Reine de Naples et est indiscutablement royale. Déjà par son ascendance puisque inspirée par la première montre-bracelet de l’histoire, livrée en 1812 à la jeune sœur de Napoléon durant son règne sur Naples. À l’origine, l’élégante Caroline Murat avait commandé un garde-temps de forme oblongue. Devenu ovale, il se décline dans une collection contemporaine où chaque modèle, qu’il soit serti, perlé ou laqué, est une ode à la féminité.

Breguet habille sa magique Reine de Naples aux couleurs de l’amour. À 6 heures sur le cadran en nacre naturelle guillochée, un cœur rouge égrène les secondes. À 12 heures, sous la phase de lune en or gris martelé, un sillage de points écarlates indique la réserve de marche. Or blanc, 128 diamants, calibre automatique avec masse oscillante en platine, 28 exemplaires. ©Breguet

Cette nouvelle interprétation ne déroge pas à la règle : le cadran multiplie les subtiles références romantiques. Saupoudré de nuages – un effet obtenu par le guillochage de la nacre –, son ciel aérien accueille une phase de lune martelée en or gris, un tour d’heures effleuré d’aiguilles Breguet à « pommes évidées » et un mini compteur où les secondes s’écoulent au rythme d’un double cœur laqué de rouge. La couleur de l’amour ardent s’invite aussi sur la couronne, en y déposant un rubis.

Dans un registre plus accessible, la nouvelle Ebel Sport Classic Lady célèbre aussi la Saint-Valentin. Son cadran en nacre blanche délicate, ses index en chiffres romains et ses proportions en font une pièce intrinsèquement sophistiquée et intemporelle. L’étonnante fluidité des courbes du bracelet aux maillons en forme de vague la rend d’autant plus attachante. Sans jeu de mots : apparu dans les années 1980, le design de ce bracelet iconique a forgé la réputation de dynamisme et de raffinement de la marque suisse.

Le succès d’Ebel débuta néanmoins dès les années 1910 avec l’histoire d’amour de ses fondateurs, Eugène Blum Et Alice Lévy. Un couple uni au point que ses initiales composent le nom de la maison, située à La Chaux-de-Fonds. Lui s’occupait de la technique, et elle d’imaginer des montres féminines dotées de détails exquis. L’élégance, la beauté et la fonctionnalité des collections Ebel actuelles demeurent fidèles aux valeurs essentielles du duo. Une jolie idylle horlogère à raconter le 14 février, non ?

À la fois tonique et raffinée, l’Ebel Sport Classic Lady incarne l’horlogerie féminine d’aujourd’hui. Cadran en nacre, aiguilles et chiffres romains plaqués or jaune, bracelet en acier brossé avec vagues polies PVD or jaune. Quartz, avec diamants 4 200 euros. Version acier dès 2 700 euros. ©Ebel

Idée pour les valentines : offrir à leur valentin une montre parée d’une phase de lune. C’est l’une des complications les plus poétiques. Les hommes étant souvent réfractaires au romantisme, les « moonphases » masculines rivalisent de sobriété. Exemple ? La nouvelle Inspiration Automatique Phases de Lune de la marque française Michel Herbelin. L’indication du cycle lunaire y est traitée dans un esprit volontairement minimaliste. Son disque laqué bleu nuit anime un cadran argenté bombé, typique du chic des fifties. Le bracelet cuir patiné à la main achève de parfaire l’intemporalité de l’objet. Édité en série limitée et motorisé d’un calibre automatique de bonne facture, il incarne la volonté de la marque de conserver un rapport qualité-prix affûté.

Le charme des années 1950, le périple de l’astre lunaire sur un mode minimaliste, la désirabilité d’une édition limitée : un « combo » idéal pour la montre Inspiration Automatique Phases de Lune Michel Herbelin. 40 mm, acier, calibre suisse avec 41 heures de réserve de marche, 500 exemplaires, 1 290 euros. ©Michel Herbelin

INFOS
www.breguet.com – 02 512 18 18 – Yvan’s, galerie de la Reine 12-18 à 1000 Bruxelles
www.ebel.com – 010 84 54 72
www.michel-herbelin.com – 0479 055 110

 

CIM Internet