Paris Match Belgique

Chanel : les jeux de la J12

Pour la première fois, un mouvement automatique motorise la J12 33 mm. | © Chanel

Montres

La montre iconique de la célèbre maison se joue de nouveaux défis horlogers et joailliers.

 

« J » comme jamais assez : la J12 en céramique moderniste pavoise en 30 versions différentes et se réinvente sans cesse, avec l’assurance d’être la première icône horlogère féminine du XXIe siècle. « J » comme Jacques Helleu : le directeur artistique de l’horlogerie-joaillerie Chanel durant un demi-siècle créa la J12… en voulant imaginer pour lui une montre « virile et indestructible ».

Son inspiration fut, dit-on, guidée par les silhouettes élégantes des grands voiliers classe J de l’America’s Cup, le chic fonctionnel du tableau de bord de sa Bentley Continental de 1957 et la puissante géométrie de sa maison conçue par Le Corbusier.

Le destin fabuleusement contrarié de la J12 s’explique par le fait que Jacques Helleu réfléchissait alors à un design qui ne vieillirait jamais, tout en prolongeant les codes de la maison. Entré chez Chanel à l’âge de 18 ans pour s’occuper des « questions de goût », ce génie du style lança finalement, en l’an 2000, une montre sportive de luxe pour les femmes. Il exigea néanmoins d’en faire un bijou de technologie. La J12 fut donc équipée d’emblée d’un mouvement automatique de pointe, le calibre 12.1.

Chanel a fait de la céramique quasi inrayable une matière précieuse courtisée par les diamants. Deux pièces exceptionnelles de haute horlogerie le confirment.
La J12 Tourbillon Diamant encerclée de 34 diamants baguette. Elle hypnotise le regard grâce au solitaire qui tourne sur lui-même au centre de la cage du tourbillon. Céramique et or blanc, calibre 5 manufacture à remontage manuel. 55 exemplaires, 180 000 euros. ©Chanel

La J12 Mademoiselle La Pausa adresse un clin d’œil au luxe : Coco Chanel, vêtue de sa tenue estivale préférée, anime un cadran qu’ensoleille une lunette d’or blanc sertie de 46 diamants baguette. Calibre 12.1 manufacture automatique, fond en saphir cristal avec mention « Limited to 55 ». ©Chanel

Depuis l’an 2000, ce mécanisme exclusif, la céramique haute résistance et la dualité du noir et blanc chère à Coco Chanel ont construit la légende de la J12 et initié le virage horloger de la maison. Vingt-deux ans plus tard, la belle aiguise sa désinvolture de pièce de mode qui s’amourache de mouvements manufacture. Déjà en 2005, un tourbillon lui offre le privilège d’être la première complication horlogère façonnée en céramique. À présent, c’est encore un tourbillon volant qui donne le vertige aux admiratrices de la J12 : un diamant solitaire à l’éclat survolté y tourne sur lui-même au rythme des secondes et révèle ainsi ses 65 facettes.

L’autre défi technique de l’année 2022 marque une nouvelle étape dans l’histoire de la montre iconique. Pour la première fois, un mouvement automatique motorise la J12 33 mm. Le calibre 12.2 a été spécialement miniaturisé par la manufacture suisse Kenissi, dont Chanel est copropriétaire. Ce format poche ne l’empêche pas d’être certifié chronomètre par le COSC. L’humour rivalise avec le savoir-faire sur le cadran de l’édition limitée Mademoiselle J12 La Pausa : on y voit la silhouette de Gabrielle Chanel vêtue d’une marinière et d’un pantalon à pont, à l’instar d’une photo prise dans le jardin de sa villa provençale, « La Pausa ».

 

©Chanel
Le noir et le blanc s’affranchissent de tout classicisme avec les J12 Wanted 38 mm. Elles jouent la dualité, avec chacune une interprétation différente des codes graphiques du logotype Chanel. Céramique haute résistance, lunette en acier et saphir cristal revêtement ADLC noir ou vernis blanc, étanchéité 200 mètres. Calibre 12.1 manufacture automatique, réserve de marche de 70 heures (montre noire), mouvement quartz haute précision (montre blanche). ©Chanel

Une collection capsule met en scène jusqu’à la démesure le logotype de la marque : les six lettres mythiques s’emparent du visage noir ou blanc de la J12, s’accrochent en pampilles à la gourmette de la montre Première (un octogone, comme la place Vendôme), envahissent le bracelet-manchette de la montre Code Coco ou se clouent de façon très rock au ruban de cuir d’une Boy.Friend d’acier dont le cadran affiche un décor pixellisé dans un esprit nineties. Nom de ralliement de la collection ? « Wanted » !

 

Les six lettres de Chanel s’arriment à la gourmette d’acier et de cuir de la Première Wanted de Chanel. Sa version originale a été dessinée en 1987 par Jacques Helleu, qui a autant façonné l’univers Chanel que Karl Lagerfeld. Acier, couronne avec cabochon d’onyx, mouvement quartz haute précision. ©Chanel

INFOS
Boutique Chanel
Boulevard de Waterloo 64, 1000 Bruxelles
02 511 20 59 – chanel.com

 

Accrocheuses

Mots-clés:
chanel montres de luxe
CIM Internet