Paris Match Belgique

Trilobe : Contre-pied à la tradition et excellence mécanique suisse

Bannir les aiguilles avec une audace calculée, c’est le défi permanent de la marque Trilobe. Ode à l’élégance ou à la folie horlogère ? À chacun de décider. Sur ce modèle Les Matinaux, il est 11 heures, 30 minutes et 54 secondes. La lecture du temps est assurée par trois anneaux rotatifs qui défilent devant trois petits motifs fixes « trilobe ». 40,5 mm, titane, cadran soleillé argent, gris, bleu, carmin ou vert, 9 800 euros. | © Trilobe

Montres

Découvrez comment des montres audacieuses et poétiques mettent le temps en mouvement.

 

Par Catherine Malaise

Au premier regard, les montres Trilobe déroutent les non-initiés. Exit les aiguilles ! Le concept d’affichage breveté de cette luxueuse maison française les remplace par trois anneaux excentriques mobiles : le plus grand pour les heures, le médian pour les minutes et le plus petit pour les secondes. Chacun tourne à son rythme afin d’indiquer le temps lorsqu’il passe à hauteur d’un repère ou d’un motif fixe formé de plusieurs arcs de cercle, un « trilobe ». Originalité supplémentaire, les trois anneaux cheminent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre classique.

Si les collections Trilobe revendiquent d’être un contre-pied à l’horlogerie traditionnelle, elles bénéficient néanmoins de l’excellence mécanique suisse. Leur mouvement automatique, le X-Centric, a été dessiné et développé exclusivement pour la marque. Alliant finesse et performance, il participe au spectacle par sa géométrie architecturale et ses perspectives épurées.

Deux cent trente composants s’y allient à un micro-rotor, c’est-à-dire une masse oscillante miniature dont l’énergie alimente le remontage automatique. Le tout confirme la triple ambition de Trilobe : s’affranchir des règles établies, offrir une lecture inédite du temps et être une marque sur mesure pour celles et ceux qui recherchent la différence.

 

À gauche, une Nuit Fantastique en titane dont le design épuré se pare de cadrans grainés en plusieurs couleurs (40, 5 mm, 9 800 euros). À ses côtés, une Folle Journée en titane. Les trois anneaux, projetés à une hauteur de 10,2 mm, semblent flotter dans l’espace. Un challenge technique d’équilibre ! ©Trilobe

Ses créations horlogères en titane ou or rose se veulent décalées, audacieuses, raffinées mais aussi l’expression d’une sophistication simple et d’un luxe intemporel. Équation hautement subtile ! Leur invitation à lire le temps autrement se teinte de poésie : chaque collection s’inspire des écrits d’un grand auteur. Ce parti pris artistique a d’abord donné naissance aux modèles Les Matinaux, en hommage au recueil du poète et résistant français René Char (1907-1988).

Trilobe y a aussi glissé une référence à un lieu mystérieux de Paris, la Sainte-Chapelle : le dessin du disque squeletté des secondes reproduit, en effet, la rosace de l’édifice religieux. Cette fusion d’architecture, de design et de poésie se poursuit avec la collection Nuit Fantastique, d’après l’œuvre du romancier et dramaturge autrichien Stefan Zweig (1881-1942). Sur les cadrans, priorité à l’espace : les minutes se concentrent dans un guichet. La marque confie s’être inspirée en même temps du déconstructivisme, un courant de l’architecture contemporaine basé sur le dynamisme des formes atypiques.

 

Miroir de l’identité Trilobe, le X-Centric à remontage automatique rend aussi les montres raffinées au verso.
Son micro-rotor fournit une réserve de marche de 48 heures. ©Trilobe

La collection la plus récente, Une Folle Journée, doit son nom à la comédie effrénée de Beaumarchais (1732-1799), « Le Mariage de Figaro ». Les trois anneaux, étagés cette fois, semblent propulsés dans les airs grâce à la légèreté d’un alliage titane-aluminium-vanadium.

Cette mise en volume, version « trilobienne » du squelettage, permet d’admirer le calibre maison X-Centric repensé tout en puissance et dévoilé à travers le clair-obscur d’un assemblage complexe de 196 composants. Les anneaux prennent leur envol sous un dôme de verre saphir qui donne à la montre un air de soucoupe volante. Salut les Martiens !

INFOS
www.trilobe.com
Prosper, 81/83-101 rue Dansaert, 1000 Bruxelles
prosper.brussels

 

CIM Internet