Paris Match Belgique

Certina, la précision de ses modèles à quartz en fait, désormais, des chronomètres certifiés

Certina

À fond dans la course ! En 2017, la marque grand public franchit les damiers jaunes de la précision horlogère. Chaque nouveau modèle à quartz Precidrive bénéficie de la qualité 'chronomètre', délivrée par le prestigieux institut suisse COSC. 

Montres et bijoux

Certina, la marque aux prix sages montre les crocs !

 

Autrement dit, le COCS  : le ‘Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres’. Cet institut très sérieux vérifie la précision d’un mouvement après 13 jours de tests et épreuves. La montre qu’il anime a le droit, dès lors, d’être nommée ‘chronomètre’. Les amateurs d’horlogerie connaissent bien le rassurant label mais l’associent, en général, aux garde-temps mécaniques. Apprendre que des mouvements à quartz peuvent aussi s’y frotter risque donc de les étonner ! La marque suisse Certina a franchi le pas depuis la mise au point de son mouvement à quartz dernière génération.  Elaboré grâce à la technologie Precidrive introduite en 2013, ce moteur sophistiqué se veut 8 à 10 fois plus précis que ses homologues conventionnels. Soit, un écart d’à peine +/- 10 secondes par an. Cette précision sidérante découle des derniers développements de la technologie à quartz. Citons – pour faire court – une compensation intelligente et un cristal de quartz logé dans une boîte en céramique protégeant de l’humidité. La technologie s’avère si prometteuse que Certina s’engage à en équiper tous ses nouveaux modèles à quartz Precidrive.

Lire aussi > L’élégance indémodable d’une montre de luxe

La fiabilité, c’est l’affaire de Certina

Historiquement, l’entreprise fondée en 1888  (elle appartient aujourd’hui au Swatch Group), s’est toujours évertuée à prouver la précision, la robustesse et l’étanchéité de ses outils horlogers. Par exemple ? Lors d’une expédition d’alpinistes suisses dans l’Himalaya en 1960, au poignet des plongeurs US de l’expérience Sealab II de 1964 et à la NASA qui voulut tester en 1969 et 1970  deux versions destinées à affronter des pressions équivalant à moins 500 et 1000 mètres de profondeur. En 1976, une autre Certina résista aux muscles du mythique boxeur Mohamed Ali…c’est dire !  Ces montres de l’extrême étaient déjà, comme les références actuelles DS Podium, équipées du ‘Concept Double Securité’ :  un système de fixation anti-choc du mouvement. Le procédé remontant  à l’année 1959 associe boîtier renforcé, verre acrylique épais et joints très spéciaux (tige, couronne et fond). Devenu un standard à l’heure actuelle, il continue à garantir une très haute résistance. D’où, le symbole de la marque : une carapace de tortue.

Lire aussi > Chronomètre ou chronographe : les mots justes

Certina montre noire
Concentré d’adrénaline Très liée au sport automobile, Certina dédie à l’ADAC GT Masters son nouveau chronographe DS Podium Racing Edition. Affichage au dixième de seconde (à ‘2 h’ sur le cadran) et fonction Lap-Timer pour mesurer les temps d’un tour de circuit. 42 mm, acier inox, quartz Precidrive.

« Cocsez-moi, cocsez-moi… »

Le refrain s’applique à toutes les références à quartz Precidrive : pour homme ou pour femme, trois aiguilles ou chronographe. Un choix audacieux, sans augmentation de tarif, au sein d’une marque ‘grand public’ ! Si la certification COSC est considérée dans le monde entier comme l’ultime distinction de précision en matière de chronométrage moderne, cette science exigeante a forcément un coût. Appartenir au puissant groupe horloger Swatch en donne les moyens à Certina. Ce n’est que justice puisque innovations et prouesses techniques ont jalonné l’histoire de l’entreprise. À présent, les modèles à quartz Precidrive satisfont – haut l’aiguille – les critères particulièrement stricts du COCS.  Seuls écarts de marche tolérés : +/- 0,07 seconde par jour à 23 ° C et +/-  0,2 secondes à 8 et 38°C ! La carte-certificat permet à l’acheteur de se connecter au site web du COCS et d’imprimer l’ensemble des résultats de sa montre. www.certina.com

Certrina
À toute épreuve. Côté mécanique, la robustesse est aussi de rigueur : ce chronographe DS Action Diver est étanche jusqu’à – 300 mètres. Vraie montre de plongée répondant (norme ISO 6425 ) et partenaire fiable du quotidien. 45,7 mm, acier inox, calibre automatique Swiss Made.
CIM Internet