Contrôler ses rêves, bientôt une réalité ?

Contrôler ses rêves, bientôt une réalité ?

Image d'illustration. | © Pexels

Psycho et sexo

Un médicament utilisé pour traiter la maladie d’Alzheimer favoriserait l’apparation de rêves lucides selon une récente étude.

Si certains ne se souviennent tout bonnement pas de leurs rêves, d’autres y ont tous les pouvoirs. Et lorsqu’ils survolent de cotonneux nuages, ils sont même conscients qu’il s’agit du fruit de leur imagination. C’est ce qu’on l’on nomme des rêves lucides. Malheureusement, ceux-ci sont rares : seulement la moitié d’entre nous en fera l’expérience un jour. Une nouvelle étude pourrait changer la donne.

La science des rêves

Des chercheurs américains viennent de découvrir que la galantamine, un composant utilisé pour contenir la maladie d’Alzheimer, favoriserait l’apparition de ces rêves plus vrais que nature. Réunies dans une véritable fabrique à rêves, 120 personnes qui ont tendance à se rappeler de leurs aventures nocturnes, se sont soumis à un test. Durant trois nuits, elles étaient réparties en trois groupes. Le premier ingurgitait une dose particulièrement forte de galantamine, le second une dose faible et le troisième un placebo.

Lire aussi > Vous en rêviez ils l’ont (peut-être) fait : Avec son bandeau connecté, Dream veut révolutionner le sommeil

Résultat ? Plus de 40 % des participants qui avaient ingéré une quantité importante du principe actif ont fait des rapports très détaillés de leurs rêves. Ceux qui avaient droit au placebo n’étaient que 14 % à pouvoir le faire. Il s’avère que ce médicament nous permet d’accéder plus facilement au sommeil paradoxal en stimulant intensément nos neurotransmetteurs. L’Homme n’a jamais été aussi proche de voler.

CIM Internet