Paris Match Belgique

Le smartphone, désormais plus important que la nourriture

smartphone nourriture

Et s'il fallait choisir entre un bon plat et votre téléphone ? | © Pexels.

Psycho et sexo

Notre motivation à travailler est plus importante lorsqu’elle nous permet d’accéder à notre smartphone qu’à notre plat préféré. C’est ce que révèle une étude américaine portée par deux chercheurs en psychologie.

Une équipe de chercheurs s’est intéressée à la place qu’occupait notre smartphone dans notre vie. Sara O’Donnell et Leonard Heipstein, de l’université de Buffalo aux États-Unis, ont analysé les comportements de 76 étudiants âgés de 18 à 22 ans.

Lire aussi > Un jeu de société inspiré d’un épisode de « Black Mirror »

Le smartphone, objet central de notre quotidien

L’étude, publiée dans le journal Addictive Behaviors, a prouvé que le smartphone occupait une place de plus en plus importante dans nos vies. L’échantillon d’étudiants analysés était ainsi prêt à dépenser de grosses sommes d’argent et à fournir une charge de travail importante pour retrouver le téléphone dont ils avaient été privés.

Pour parvenir à des tels résultats, la chercheuse Sara O’Donnell, autrice principale de l’étude, a invité les étudiants à lire ou à réviser tout en étant privé de nourriture, pendant trois heures et de smartphone pendant deux heures.

L’écran de votre smartphone prend le pas sur vos petites et grandes faims. © Pexels.

Après cette privation, les étudiants avaient la possibilité d’accéder de nouveau à l’utilisation de leur portable ou à de la nourriture en effectuant des tâches informatiques. Au fur et à mesure, la quantité de travail à fournir pour accéder à un temps défini d’utilisation du portable ou à une portion définie de leur collation préférée augmentait. Il est apparu durant ces tests que les étudiants fournissaient des efforts plus importants pour accéder à leur smartphone qu’à de la nourriture. C’est à partir du nombre de clics effectués pendant qu’ils réalisaient la tâche informatique imposée que les chercheurs ont découvert l’importance qu’occupaient les smartphones dans leur vie.

Dépenser plus pour son téléphone que pour s’alimenter

En parallèle, les chercheurs ont proposé aux étudiants de répondre à un questionnaire hypothétique, dans lequel ils devaient dire combien ils seraient prêts à dépenser par minute pour retrouver leur téléphone, ou pour accéder à de la nourriture. Il est apparu qu’ils étaient prêts à dépenser de grosses sommes pour retrouver leur téléphone, bien plus que pour disposer de leur collation préférée.

Lire aussi > À 70 ans, il part à la chasse aux Pokémon avec ses 11 smartphones

Cette étude souligne la place de plus en plus importante que prennent les smartphone dans nos vies, et la façon dont nous y sommes dépendants.

Avec Belga

CIM Internet