Pourquoi la mort d’un chien nous affecte autant que celle d’un humain

Pourquoi la mort d’un chien nous affecte autant que celle d’un humain

Image d'illustration. | © Unsplash

Psycho et sexo

Une étude parue dans Research in Evolution and Human Behavior met en lumière la relation particulière que nous développons avec nos chères boules de poils.

Il suffit de binge-watcher la nouvelle série Dogs sur Netflix pour se le prouver à nouveau : le chien est bel et bien le meilleur ami de l’Homme. Et lorsque notre compagnon rend son dernier souffle, la douleur est la même, voire pire, que lorsqu’il s’agit d’un proche. Des scientifiques l’ont prouvé dans le cadre d’une étude publiée dans la revue Research in Evolution and Human Behavior et repérée par Marie Claire UK.

Un amour inconditionnel

Elles font partie intégrante de la famille et nous connaissent par cœur, au point que’on ne troquerait leur amour pour aucune amitié. Si nous sommes si attachés à nos amies les bêtes, c’est parce qu’elles « fournissent une relation inconditionnelle qui n’existe pas avec les humains ». Et ce lien indéfectible nous procure même davantage de « satisfaction émotionnelle ».

Unsplash
Lire aussi > Les adieux émouvants d’un malade en phase terminale à son chien 

Cela explique pourquoi la mort de nos chiens nous rend à ce point inconsolable. « Ce n’est qu’un animal », entend-on parfois. Vous l’avez compris, cela va bien plus loin que ça…

Mots-clés:
amour mort deuil chien dogs
CIM Internet