Paris Match Belgique

Oui, l’infidélité d’un homme est bien écrite sur son visage (et c’est la science qui le dit)

Jean Dujardin et Gilles Lellouche sur l'affiche du film Les infidèles | © JD Prod/Black Dynamite Films

Psycho et sexo

Les femmes arrivent d’ailleurs particulièrement bien à la lire. 

En un regard, une femme peut déterminer si un homme est un potentiel coureur de jupons. C’est le résultat d’une étude surprenante menée par l’University of Western Australia et publiée dans la très sérieuse revue Royal Society Open Science.

Portrait-robot

1500 personnes de 18 à 75 ans ont participé à un test où il s’agissait d’analyser les photos d’identité – l’expression y est neutre – de 189 personnes hétérosexuelles. Celles-ci avaient précisé le nombre de fois où elles avaient trompé leur conjoint.e, explique The Independant. Les participants devaient ensuite noter leur infidélité probable sur une échelle de 1 à 10, ainsi que leur charme et leur degré de masculinité ou de féminité.

Lire aussi > Personality alignment : Cet étrange test de personnalité a conquis la Toile

Résultat ? Les femmes arrivent particulièrement bien à déceler l’infidélité d’un homme, alors que l’inverse n’est pas vrai. Un constat qui peut (en partie) s’expliquer par l’usage de maquillage, l’épilation des sourcils ou encore l’usage d’extensions de cils. En se basant sur les résultats de l’étude, les scientifiques ont surtout dressé le « portrait-robot » de l’infidèle : lèvres fines, mâchoire anguleuse, arcade sourcilière affirmée et cils longs.

Unsplash

Pour les chercheurs, ce serait l’évolution qui aurait permis aux femmes d’identifier plus facilement les hommes volages afin de se protéger. Toutefois, ils soulignent que nous ne devrions pas nous « baser sur nos premières impressions pour faire des jugements définitifs sur l’infidélité d’une personne dans la vie de tous les jours ». Mais vous ne regarderez sûrement plus vos dates Tinder comme avant.

CIM Internet