Paris Match Belgique

Doit-on embrasser au premier rendez-vous ? Voici ce qu’en pensent les Belges

Image d'illustration. | ©Unsplash / Anette Sousa

Psycho et sexo

En matière de premiers rendez-vous, chacun son feeling et ses convictions. Alors que certains préfèrent se la jouer Don Juan audacieux, d’autres préfèrent y aller piano. L’application belge Twoo, qui te permet de rencontrer des amis (ou plus si affinité) en ligne, vient de publier une étude réalisée sur 2 000 belges pour tenter de cerner un peu les habitudes de drague de notre plat pays. Et voici les résultats !

Si les réseaux sociaux et les dernières applications démultiplient nos possibilités de rencontres, elles n’apprennent malheureusement pas encore à choisir les bons comportements à adopter une fois le rendez-vous décroché. Twoo donne un aperçu des attentes des Belges en matière de drague.

9 Belges sur 10 trouvent normal qu’une femme fasse le premier pas

Et oui, fini la drague à l’ancienne. Aujourd’hui, les hommes et les femmes se partagent le rôle ingrat du dilemme cornélien « je l’invite ou je l’invite pas? ». En tout cas, c’est ce que semblent penser les hommes.

63,1% des hommes préfèrent payer au premier rendez-vous

Quand on parle portefeuilles, les hommes semblent moins enclins à céder leur leadership. 63% d’entre eux pensent que les femmes ne devraient pas payer au premier rendez-vous. Du côté des femmes, 1 sur 3 partage ce point de vue alors que 2 femmes sur 5 souhaitent simplement partager l’addition. Les vieilles habitudes ont la dent dure, avec, pour le coup, une vision beaucoup plus old school sur la façon dont devrait se dérouler un premier date.

Image d’illustration | ©Unsplash / Jonathan J. Castellon

90% des Belges disent embrasser au premier rendez-vous

Pas farouche pour un sou, le belge se prononce majoritairement pour le bisou au premier rencard. Tant du côté des femmes que des hommes, il n’y aurait visiblement pas de scrupules à vouloir finaliser un rendez-vous réussi sur un baiser langoureux. Pour mettre toutes les chances de son côté, attention cependant à avoir fait le tri sur vos profils en ligne; 22,9% des hommes et 36,1% des femmes avoue réaliser une recherche sur Google juste avant un rendez-vous.

Si le panel semble un peu trop pauvre que pour pouvoir y déceler une véritable tendance représentative, ce sondage à l’avantage de briser les vieux tabous de genre autour de la drague et de désacraliser nos comportements romantiques.

 

CIM Internet