Paris Match Belgique

Kunyaza : Cette méthode qui permet de démultiplier le plaisir féminin

kunyaza plaisir feminin

Image d'illustration. | © Unsplash / We-Vibe WOW Tech.

Psycho et sexo

Une méthode qui ne nécessite pas de faire intervenir l’étape de la pénétration.

 

Avez-vous déjà entendu parler du « kunyaza » ? Cette méthode ancestrale rwandaise replace le plaisir féminin au centre de l’échange. « Kunyaza » signifie « uriner » en rundi. Et cette signification n’est pas anodine, puisque cette pratique se base sur une tradition rwandaise qui consiste à provoquer l’éjaculation de la femme, prémices de l’orgasme. Dans la région des Grands Lacs, ce rituel est presque une question d’honneur pour les femmes, et est intimement lié à la question de la fécondité féminine.

Lire aussi > Une étude révèle les 10 fantasmes féminins les plus répandus

Le kunyaza fait même l’objet d’une légende ancestrale dans ce pays d’Afrique de l’Est et s’est peu à peu développé au Burundi, dans l’ouest de l’Ouganda, dans l’ouest de la Tanzanie et dans l’est de la République démocratique du Congo. Le réalisateur belge Olivier Jourdain a d’ailleurs fait de cette pratique le thème central de son documentaire baptisé L’eau sacrée.

Une légende ancestrale

La légende raconte qu’au temps de la Troisième Dynastie, la reine Kamagere lassée d’attendre son mari parti en guerre, sollicita un soldat de la garde royale pour lui faire l’amour. Intimidé et craignant pour sa vie, celui-ci aurait tenté de satisfaire aux désirs de la reine en tremblant et sans réussir à la pénétrer. Cependant, les vibrations provoquées par ses tremblements auraient été si intenses qu’elles auraient procuré à la reine un plaisir tel qu’elle éjacula et donna ainsi naissance au lac Kivu.

En pratique

Vous l’aurez compris, cette technique consiste donc à laisser la pénétration de côté pour se concentrer sur la stimulation clitoridienne. L’homme tapote avec son pénis le clitoris de sa partenaire afin de contribuer à son éjaculation. Cette pratique peut durer jusqu’à ce que la femme atteigne l’orgasme, ou peut être accompagnée d’autres gestes ou d’une pénétration une fois que la femme est naturellement lubrifiée.

CIM Internet