Paris Match Belgique

Les femmes se masturbent trois fois moins que les hommes

Etude masturbation homme femme

Comment expliquer cette différence ? | © Pexels

Psycho et sexo

Ce 5 septembre, nous célébrons la journée mondiale de la masturbation égalitaire, une journée lancée par l’enseigne de sextoys Womanizer.

 

En l’occasion de cette journée spéciale, la marque de jouets coquins a réalisé une étude auprès de 6 000 personnes dans 12 pays différents sur le sujet, et les résultats sont pour le moins surprenants. En moyenne, dans le monde, les hommes se masturbent 154 fois par an, tandis que les femmes le font 49 fois… Autrement dit, le fossé de cette pratique entre les hommes et les femmes s’élève à 68%. C’est sur base de cette différence que l’enseigne Womanizer a calculé la date de la journée mondiale de la masturbation dite « égalitaire ». En effet, à partir de ce jour et jusqu’au 31 décembre seulement, les hommes et les femmes se masturberont à parts égales.

À la traîne

Ce phénomène évolue évidemment d’un pays à l’autre. Si la Belgique n’est pas reprise dans les 12 pays, la France, qui est très proche, l’est. Elle possède un fossé masturbatoire de 62%. Sur base de ce calcul, la journée nationale française tombe donc le 14 août. En effet, les hommes se masturberaient en moyenne 104 fois par an, tandis que les femmes le feraient 40 fois. Toujours selon cette enquête, les pays où ce fossé serait le plus important sont le Royaume-Uni (76%), Taïwan (78%) et Singapour (79%).

Lire aussi > Pourquoi le « speed bump » est la position idéale pour atteindre le point G

Cette grande différence peut s’expliquer par l’éducation sexuelle qui évolue d’un pays à l’autre, mais surtout par les préjugés qui existent sur le plaisir féminin. De fait, 29 % des Français pensent notamment que la masturbation masculine est une pratique banale, alors que 15 % pensent que la masturbation féminine est considérée comme tabou. Pourtant, elle a de nombreux effets bénéfiques sur la santé. Elle diminue entre autre le stress, améliore la qualité du sommeil, diminue les risques de maladies cardio-vasculaires et surtout, participe à l’épanouissement personnel. Avec cette enquête et sa journée mondiale, Womanizer espère bien permettre aux mentalités d’évoluer.

CIM Internet