Paris Match Belgique

Selon une étude, réaliser ces positions sexuelles permettrait de mieux dormir

positions sexuelles, étude, sommeil

Un moyen de trouver le sommeil ! | © Unsplash

Psycho et sexo

Et si on oubliait les infusions et les musiques relaxantes pour tomber dans les bras de Morphée et qu’on pratiquait une activité physique à la place ?

 

S’il est reconnu que s’adonner à une séance de sport est excellent pour stimuler un sommeil de qualité, est-il possible d’ajouter une bonne dose de plaisir en pratiquant quelques « exercices  » avec son/sa partenaire ? Il semblerait bien, puisque selon l’enquête réalisée par The Dozy Owl, un site anglais spécialisé dans le sommeil, le sexe aurait des pouvoirs insoupçonnés. Certaines positions en particulier serait même toutes indiquées pour dormir comme un bébé.

Lire aussi > Sexo : « Union du papillon », une position sensuelle et méconnue à tester de toute urgence

Pour en arriver à un tel résultat, une expérience a été menée sur 1 652 participant(e)s durant trois mois. Des couples ont pratiqué régulièrement 25 des positions sexuelles les plus courantes, ils ont ensuite été se coucher munis d’un moniteur de sommeil. Après analyse de leur cycle, il en ressort que leur sommeil paradoxal a considérablement augmenté. Pour ceux qui ne le sauraient pas, il s’agit de la dernière phase du sommeil durant laquelle les rêves se produisent.

Comment s’y prendre ?

Mais quelles sont les galipettes qui permettent d’obtenir un tel effet ? Sans surprise, c’est l’indémodable levrette qui arrive en tête avec une augmentation de 43% de la durée du sommeil paradoxal. On retrouve ensuite la position du lotus avec plus 39 %. Moins connue, dans cette position l’homme s’assied en tailleur et la femme s’assied sur lui, en face-à-face, et enroule ses jambes autour de sa taille. La position de l’aigle déployé vient clôturer le podium , avec une augmentation de 35%. Il s’agit d’une sorte de missionnaire amélioré, où la femme relèvent les jambes, de façon à ce qu’elles forment un « V », à la manière d’un aigle qui déploierait ses ailes.

Lire aussi > Dormir dans cette position favoriserait les cauchemars

Toujours selon cette étude, la position du pont et de l’Andromaque seraient elles aussi recommandées puisqu’elle permettraient chacune d’augmenter de 26 % la durée du sommeil paradoxal. Si vous souffrez d’insomnie, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ce soir pour dormir paisiblement.

CIM Internet