Paris Match Belgique

« Queening » : Cette position sexuelle où les femmes dominent

queening sexe

Image d'illustration. | © Unsplash.

Psycho et sexo

Avez-vous déjà entendu parler du queening ?

 

En matière de sexe, il n’est pas forcément nécessaire ni utile de se réinventer sans cesse. On vous présentait récemment tous les avantages que procure le sexe vanille, autrement dit le sexe confortable, qui fonctionne à chaque fois. Il peut pourtant arriver de désirer de nouvelles choses, de mettre un peu de piment dans son intimité avec son ou sa partenaire. Et si la prochaine originalité à tenter était le queening ?

Changement dans la dynamique du pouvoir

Selon l’Urban Dictionary, cette position sexuelle était à l’origine un moyen pour les reines et les femmes d’une classe supérieure d’obtenir une satisfaction sexuelle sans prendre le risque de tomber enceinte. Cette pratique était notamment répandue au sein des anciennes cultures chinoises, indiennes, japonaises, victoriennes ou encore égyptiennes. On parle de « queening » lorsqu’il s’agit d’une femme et de « kinging » lorsque c’est l’homme qui réalise la position. Malgré cette définition genrée, le queening demeure une pratique totalement inclusive puisqu’elle s’ouvre à tout le monde.

Lire aussi > Comment redynamiser notre vie sexuelle ? Une sexologue nous conseille

Mais en quoi consiste-t-elle exactement ? L’un des deux partenaires se couche sur le dos sur le lit (ou sur toute autre surface). L’autre partenaire s’assied alors au dessus de lui ou elle et frotte son sexe contre son visage, du menton jusqu’au nez mais surtout à l’endroit de la bouche. Cette technique permet d’effectuer un cunnilingus ou un anulingus de façon améliorée puisqu’une part de domination s’invite à la fête.

Cette position « peut créer ce qui semble être un changement dans la dynamique du pouvoir », explique la psychologue et thérapeute des relations sexuelles Kate Moyle à Cosmopolitan UK. Elle ajoute que « pour la plupart des femmes [et des personnes ayant une vulve], la stimulation du clitoris procure la forme de plaisir la plus intense et la probabilité d’orgasme la plus élevée, et c’est une position qui offre une stimulation directe ». Alors, qu’est-ce qu’on attend ?


CIM Internet