Paris Match Belgique

Consciously single, explori-dating, hobby date,… : Voici le nouveau vocabulaire amoureux de 2022

rencontres amour

Image d'illustration. | © Unsplash

Psycho et sexo

Chaque année, le dictionnaire amoureux s’étend davantage, s’adaptant aux nouvelles habitudes de rencontres des jeunes générations.

 

Avec la pandémie notamment, on a vu émerger de nouvelles tendances telles que le fast-forwarding, les hobby-datings ou encore Power-PDA. Une nouvelle étude réalisée par l’application de rencontres Bumble, nous dévoile ces nouveaux comportements sociaux en amour, influencé par le contexte actuel très particulier. Célibataire ou en couple, voici le nouveau vocabulaire que vous devrez adopter en 2022 :

1. Fast-forwarding

Depuis la pandémie, les célibataires ne cherchent plus la même chose. Ainsi, pour 1 personne sur 3 (34%) active sur Bumble, la pandémie a radicalement changé ce qu’elle recherchait chez un partenaire. Par ailleurs, 2 personnes sur 3 (61%) disent qu’elles privilégient désormais la disponibilité émotionnelle. De même, 1 personne sur 4 (23%) dit se soucier moins des apparences.

2. Explori-dating

La pandémie a poussé près de la moitié des célibataires (48 %) à se demander quel était leur « type ». À l’horizon 2022, plus d’une personne sur trois sur Bumble décrirait son approche des rencontres amoureuses comme étant exploratoire (43 %).

3. Hobby dates

Le confinement a également été l’occasion de s’adonner à ses hobbies et à découvrir de nouvelles passions. Plus de la moitié des personnes interrogées ont acquis de nouvelles compétences (54 %) pendant la pandémie. La cuisine, l’art, la photographie, la randonnée, les musées et la course à pied figurent parmi les badges centres d’intérêt les plus utilisés sur Bumble en France. Désormais, une personne sur quatre (27%) organise ses dates autour de ses nouvelles passions. Une façon de forger des liens autour d’intérêts communs !

4. Consciously Single

L’expression fait suite au « conscious uncoupling », qui consiste à mettre fin à une relation d’un commun accord pour le bien-être des deux parties. En 2022, il s’agit de trouver LA personne, et pas juste une personne, avec qui passer son temps. La pandémie a fait prendre conscience aux célibataires qu’il n’y a pas de mal à être seul pendant un certain temps, et 76 % des célibataires Français ne se sentent pas contraints d’être en couple d’ici à la fin de l’année.

5. Power PDA (Public Display of Affection)

Après des mois de distanciation sociale, les petites attentions et démonstrations d’affection en public font un retour en force. On pense aux gestes tendres et aux baisers passionnés de Ben Affleck e Jennifer Lopez. Plus de 2 personnes sur 3 (68 %) à travers le monde se disent ainsi plus ouvertes aux démonstrations d’affection en public après la pandémie.

CIM Internet