Paris Match Belgique

Courses de Noël en dernière minute : tout ce que cela dit de vous !

Les courses en dernière minute peuvent être vues comme une revendication, une « forme de résistance inconsciente, une façon de dire je n'aime pas cette fête », indique le psychanalyste Saverio Tomasella | © DR

Psycho et sexo

Mais pourquoi, alors que le réveillon tombe TOUJOURS le 24 décembre, certaines et certains ne parviennent-ils pas à étaler les achats sur les quelques semaines précédentes ?


Comme la préparation d’une réunion, la finalisation d’un projet, les achats derentrée, les courses de Noël sont remises pour beaucoup à la dernière minute. Et à la fin… le stress grandit et on se retrouve la dernière semaine avant les fêtes à jongler entre boulot, cadeaux et (mauvais) dodo.

On y pense puis on oublie, on programme puis on fait autre chose. Pourquoi ? Une piste est l’obligation qu’est devenu Noël. « C’est le culte de l’urgence dans laquelle la société évolue. En fait, il est difficile d’aménager du temps en se disant que c’est pour le plaisir, pour prendre le temps de choisir un cadeau pensé », estime le psychologue Samuel Dock. Effectivement, si tout est une charge, on procrastine avant de s’y coller contraint et forcé…

Autre bâton dans les roues de l’organisation, le fait que Noël soit devenu extrêmement anxiogène. Tout cela porté par la culture des films et des pubs de Noël : soit tout y est parfait comme dans un roman Harlequin, soit la fête familiale ou entre amis vire au drame familial avec grosses crises entre parents, frères, sœurs, potes. Plus sérieusement, les courses en dernière minute peuvent être vues comme une revendication, une « forme de résistance inconsciente, une façon de dire je n’aime pas cette fête », indique le psychanalyste Saverio Tomasella. Les fêtes de fin d’année renvoient aussi à notre solitude, au niveau de bien-être de vie que l’on ressent. « Tout faire avec frivolité, sans s’y intéresser, c’est désacraliser la fête et donc atténuer le fait de se sentir seul », pointe la spécialiste en développement personnel, Julie Arcoulin.

Lire aussi >Choisir ses cadeaux pour un Noël plus vert : 8 idées concrètes

 

©Shutterstock

Enfin, la fatigue engendrée par la nuit qui tombe à 16h45, le ras-le-bol de l’incertitude due au Covid et sa batterie de règles sanitaires ne poussent pas cette année encore à flâner gaiement dans les rues iluminées et les boutiques décorées. Pourquoi ne pas passer commande sur internet alors ? Si c’est pratique, cela n’évite pas le fait de savoir ce que l’on offre à qui. Or, « les cadeaux sont loin d’être anodins, ils parlent de nous, de notre rapport à l’autre ! », estime Julie Arcoulin. Et les commandes web à la dernière minute pourraient très bien arriver trop tard. Aïe, allez un effort.

Conseil de spécialiste

Si les réunions de famille ne se passent pas dans l’esprit de Noël, peut-être qu’il est temps de créer votre propre tradition et de ne plus vous infliger ce qui ne vous fait pas plaisir. Quand on fait les choses par obligation, cela ne vient pas du cœur et cela se ressent forcément. Vous avez le droit d’espérer un Noël comme vous avez envie de le vivre. Avant d’être une obligation, Noël est l’occasion d’être avec les personnes que vous aimez. Alors si vous allez à votre réveillon avec des pieds de plomb, demandez-vous ce qu’il y a à changer et comment amener ce changement… l’an prochain ! – Julie Arcoulin, spécialiste en développement personnel

Le top 5 des cadeaux qui font toujours plaisir…
Et qui sont faciles à trouver !

Une bonne bouteille de champagne (Philipponnat Royal Réserve zéro dosage, 37,50€, grande distri)
Une huile d’olive grecque extra-vierge (Monakrivo EVOO sur by Strofilia.com)
Des tasses à café artisanales ou des mugs à thé (Alinestory.com)
Du savon liquide enchanteur de chez Dyptique, RainPharma, AESOP
Une bougie de qualité (L’Artisan Parfumeur, Take Care, Baobab)

Un cadeau et c’est tout : une solution que l’on retrouve de plus en plus dans les familles. On tire un nom et on se parle pour offrir une surprise ou un cadeau convenu ensemble. Le budget est maîtrisé, le temps passé à le chercher est réduit et le plaisir de l’offrir est réel. Ce n’est pas la quantité qui compte…

CIM Internet