Paris Match Belgique

Le shallowing : La technique de pénétration qui décuple le plaisir pour une raison simple

sexe penetration

Image d'illustration | © Unsplash

Psycho et sexo

En matière de pénétration, il est aussi possible de varier !

Les tabous se lèvent peu à peu autour de la sexualité féminine. Qu’il s’agisse de sextoys, de masturbation ou des façons d’apprendre à apprivoiser le fameux clitoris pour attendre l’orgasme, notre éducation dans le domaine se développe à son rythme. Aujourd’hui, c’est une nouvelle technique de pénétration dont on vous parle.

Une méthode qui va à contre-courant des principes souvent inculqués, notamment celle qui postule qu’un membre généreux et long serait plus plaisant et qu’une pénétration devrait être profonde pour procurer le plus de plaisir, est en train de faire parler d’elle. Son petit nom ? Le shallowing.

Le shallowing

L’avantage de cette méthode, c’est qu’elle peut se réaliser aussi bien en solo qu’en couple. Il s’agit en fait d’exercer une pénétration peu profonde dans le vagin. 90% des terminaisons nerveuses du vagin se situent effectivement à son entrée. Que ce soit avec les doigts, un sextoy ou le sexe de notre partenaire, la technique consiste donc à stimuler cette zone hyper érogène pour atteindre le nirvana.

Cécile Gasnault, directrice de communication de la marque de sextoys SmileMakers et créatrice de « Vulva Talks », raconte ainsi à Glamour UK : « Si vous pratiquez le sexe avec pénétration, vous avez peut-être déjà trouvé agréable que la tête du pénis crée une pression à l’entrée vaginale avant ou au tout début de la pénétration ». Elle ajoute : « Fermez les yeux et concentrez-vous pleinement sur la sensation. Pour aller plus loin, vous pouvez créer de petits mouvements. Tracez quelques petits cercles tout en vous tortillant. Remarquez si un côté est plus sensible qu’un autre plus sensible. Si c’est le cas, vous pouvez essayer de concentrer la stimulation sur cette zone, en faisant des mouvements de va et vient ».

Alors, on tente ?

CIM Internet