Paris Match Belgique

Qu’est-ce que le « navel play », la pratique sexuelle préférée de Madonna ?

navel play

Image d'illustration. | © Unsplash

Psycho et sexo

Une pratique fétichiste similaire à celle des pieds.

 

« Quand je mets mon doigt dans mon nombril, je sens un nerf au centre de mon corps remonter le long de ma colonne vertébrale », déclarait Madonna dans une interview de 1985. La reine de la pop parle en réalité d’une zone érogène largement méconnue du corps humain. Le nombril fourmille en effet de terminaisons nerveuses qui le rendent sensible au toucher et permettent de multiples sensations. Selon la conseillère en relations humaines Ruchi Ruuh qui s’est exprimée à Vice, il partagerait même certains types de tissus avec les organes génitaux.

Certains ressentent des sensations telles que le nombril devient un objet de fétichisme. C’est ce qu’on appelle l’alvinophilie ou le « navel play ». Pour le stimuler, différentes techniques existent comme une simulation avec des plumes, de la cire de bougie, de la nourriture ou encore des accessoires sexuels. Même si la meilleure technique reste simplement un doigt nu. Attention cependant à ce que vos mains soient propres et vos ongles coupés car le nombril est l’une des parties les plus sensibles du corps humain.

Pour taquiner le nombril de votre partenaire, vous pouvez dessiner des formes tout autour. Vous pouvez aussi dessiner des formes avec des glaçons pour faire monter la température. La langue peut également être utilisée pour titiller doucement la zone. Une technique imparable consiste à jouer sur les jeux de texture et de pression, en ne ciblant pas seulement le centre du nombril, particulièrement délicat, mais aussi les zones tout autour. Bref, que vous utiliser le « navel play » en tant qu’action centrale de vos ébats ou pour les préliminaires, la zone peut offrir des sensations inattendues pouvant même mener jusqu’à l’orgasme chez certains.

Mots-clés:
sexe nombril
CIM Internet