Paris Match Belgique

« Zuma », la mission secrète qui unit (à nouveau) SpaceX et le gouvernement américain

L'engin a décollé de Cap Canaveral en soirée. | © AFP PHOTO / Robyn Beck

Technologie

SpaceX a lancé ce dimanche soir « un engin spatial » dans le cadre d’une mission secrète du gouvernement américain, seulement connue sous le nom de « Zuma ».

Si l’on en croit la retransmission en direct de SpaceX, après plusieurs reports, l’entreprise californienne créée et dirigée par le milliardaire Elon Musk a fait décoller sa fusée Falcon 9 de Cap Canaveral, en Floride, ce 7 janvier à 20 heures. Une mystérieuse mise en orbite, de laquelle, en dehors de ces images, on sait encore peu de chose : la société futuriste a refusé de répondre aux questions des journalistes sur la nature de cette curieuse mission. Seul le groupe Northrop Grumman, frabriquant de l’engin spatial, a permis de connaitre son véritable client, à travers SpaceX : le gouvernement américain.

Lire aussi > Le timelapse impressionnant du lancement d’une fusée SpaceX à Los Angeles

Falcon 9 devrait stationner sur une orbite basse, toujours selon Northrop Grumman, sans plus de précisions. Huit minutes seulement après le décollage, le premier étage de l’engin est venu tranquillement se reposer à Cap Canaveral, comme prévu – il s’agit de la partie la plus coûteuse du véhicule spatial, qui sera recyclée pour de prochains voyages. La manœuvre semble d’ores et déjà être, au moins en partie, une réussite technologique.

©AFP PHOTO / Robyn Beck

Vers l’infini, l’au-delà, et plus de missions

L’historique de SpaceX avait de quoi mettre la puce à l’oreille : il s’agirait de la troisième mission secrète de la société avec le gouvernement américain, après avoir lancé un satellite espion pour le National Reconnaissance Office et un avion spatial non-habité pour l’US Air Force.

Lire aussi > SpaceX prévoit le premier vol habité autour de la Lune en 2018

C’est néanmoins le premier tir de l’entreprise d’Elon Musk en 2018, mais probablement pas le dernier : la directrice générale de SpaceX Gwynne Shotwell avait fait savoir en novembre dernier que la cadence de tir devrait augmenter de 50% cette année, pour atteindre les 25 à 30 missions au total. Pour combien en partenariat avec l’État américain ?

 

Mots-clés:
elon musk spacex zuma
CIM Internet