Paris Match Belgique

À 14 ans, elle invente une application pour aider les malades atteints d’Alzheimer

Image d'illustration. | © Flickr : Meritxell Garcia

Technologie

Touchée par la perte de mémoire de sa grand-mère, l’adolescente s’est lancée le défi de l’aider, ainsi que les millions de malades d’Alzheimer, grâce aux nouvelles technologies.

 

Le déclic lui est venu très tôt. Dès l’âge de 7 ans, Emma Yang voit la mémoire de sa grand-mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer, se détériorer d’année en année. Ayant grandi à Hong Kong, la jeune Chinoise expatriée avec ses parents à New York reste en contact avec sa mamie grâce à Skype. Très vite, elle prend conscience que la maladie n’affecte pas seulement la personne qui en souffre, mais aussi son entourage qu’elle ne parvient plus à reconnaître. Petit à petit, les échanges deviennent de plus en plus difficiles entre la vieille dame et sa petite-fille qui désire à tout prix lui venir en aide.

Idée d’une génie

Passionnée par les nouvelles technologies, la brillante jeune fille se familiarise avec le codage et aspire à faire le bien grâce aux applications. Particulièrement touchée par la souffrance de sa grand-mère, Emma décide alors de se pencher sur l’incurable Alzheimer pour tenter d’apporter de l’aide aux milliers de personnes qui en souffrent. À tout juste 14 ans, elle se lance dans le développement d’une application qui, une fois terminée, permettrait aux malades d’Alzheimer de se rappeler des prénoms et des visages de leurs proches ainsi que des choses à faire dans la journée.

Lire aussi > Au Kenya, des ados créent une application pour lutter contre l’excision

« Mon idée est simple : une application qui aide les patients atteints d’Alzheimer à reconnaître leurs proches, à se souvenir d’événements et à rester en contact avec leurs proches. Je crois fermement que cela aidera les patients atteints d’Alzheimer à mieux vivre », a écrit l’adolescente sur son blog.

Emma Yang lors d’une conférence TedX. Facebook / @Timeless

La première du genre

Si l’appli n’est pas encore sortie, elle commence tout doucement à faire parler d’elle. Baptisée « Timeless », l’application basée sur la reconnaissance faciale sera capable de reconnaître les visages des personnes autour du patient atteint d’Alzheimer. Lorsque ce dernier peinera à reconnaître un proche, il pourra prendre une photo de cette personne avec son smartphone afin de recevoir des informations sur elle ainsi que sur les liens qui les unissent. Aussi, « Timeless » pourra servir d’agenda en mémorisant les rendez-vous et autres événements importants. Enfin, l’appli veut pouvoir interagir avec l’utilisateur en lui signalant s’il a par exemple déjà contacté une personne dans la journée.

Lire aussi >  Ces applications qui cartonnent chez les Chinois

Mise au point avec des médecins spécialisés dans la maladie d’Alzheimer, elle devrait bientôt être testée auprès de patients atteints par Alzheimer, rapporte Ouest-France. « Il n’existait pas d’application pour vraiment aider les malades d’Alzheimer dans leur vie quotidienne », souligne Emma dans un article du magazine américain Fast Company. « Je trouve qu’il est important que les jeunes s’impliquent dans des projets pour la société, pour aider les autres », a-t-elle aussi déclaré.

L’application, dont la sortie est prévue pour fin 2018, devrait être disponible sur tous les appareils récents sous iOS.

 

CIM Internet