Paris Match Belgique

Et si l’intelligence artificielle tombait entre de mauvaises mains ?

intelligence artificielle

L'intelligence artificielle pourrait renforcer la cybercriminalité, d'après un rapport. | © IMAGO

Technologie

Des experts internationaux sonnent l’alarme sur les risques d’une utilisation malveillante de l’intelligence artificielle par « des États voyous, des criminels, des terroristes », dans un rapport publié mercredi.

D’après un rapport publié mercredi, dans les dix prochaines années, l’efficacité croissante de l’intelligence artificielle (IA) risque de renforcer la cybercriminalité mais aussi de conduire à des utilisations de drones ou de robots à des fins terroristes. Elle est aussi susceptible de faciliter la manipulation d’élections via les réseaux sociaux grâce à des comptes automatisés (bots). Ce rapport de 100 pages a été rédigé par 26 experts spécialistes en IA, cybersécurité et robotique. Ils appartiennent à des universités (Cambridge, Oxford, Yale, Stanford) et à des organisations non gouvernementales (OpenAI, Center for a New American Security, Electronic Frontier Foundation).

Lire aussi > En 2018, l’intelligence artificielle régnera-t-elle sur le monde ?

Scénarios hypothétiques

Les chercheurs appellent les gouvernements et les différents acteurs concernés à mettre en place des parades pour limiter les menaces potentielles liées à l’intelligence artificielle. « Nous pensons que les attaques qui seront permises par l’utilisation croissante de l’IA seront particulièrement efficaces, finement ciblées et difficiles à attribuer », souligne le rapport.

Lire aussi > Stromae en duo avec une intelligence artificielle dans « Hello Shadow »

Pour illustrer leurs craintes, ces spécialistes évoquent plusieurs « scénarios hypothétiques » d’utilisation mal intentionnée de l’IA. Ils soulignent que des terroristes pourraient modifier des systèmes d’IA disponibles dans le commerce (drones, véhicules autonomes), pour provoquer des crashs, des collisions ou des explosions.

(Avec Belga)

CIM Internet