Paris Match Belgique

Moby pourrait bien être le véritable créateur de l’iPod et de l’iPhone

L'artiste est remonté dans ses souvenirs... jusqu'à la création de l'iPod. | © Fredrik von Erichsen

Technologie

À l’époque de la sortie d’iTunes, Moby avait donné un conseil très précieux à l’un des dirigeants d’Apple.

On savait l’artiste vegan prescripteur de tendances, mais de là à être à l’origine de l’une des inventions les plus bouleversantes de notre ère, il y a un pas que peu auraient franchis – pas même Moby lui-même. Pourtant, il y a quelques jours, le Guardian publiait une interview avec le multi-instrumentiste dans laquelle celui-ci revenait sur une anecdote troublante : « Bon, c’est l’une de [mes histoires les] plus drôles, mais j’hésite à en parler parce que ça passe soit pour absurde, soit pour de la fanfaronnade », expliquait-il au journal.

Et pourtant, Moby se lance dans don récit : à la fin des années 90, l’artiste retrouve son ami Jimmy Dickson, l’une des têtes pensantes d’Apple, alors que l’entreprise vient de sortir iTunes. Plutôt visionnaire, l’artiste conseille à son compagnon de tablée de coupler le logiciel avec son propre lecteur MP3, tous les prototypes déjà sur le marché à ce moment-là n’étant pas à la hauteur, à ses yeux.

« Un an ou deux plus tard », il est invité dans une chambre d’hôtel du Crosby, à New York. Il y retrouve Jimmy Dickson, qui lui tend alors l’un des premiers iPods. « Steve voulait que tu aies ça », lui dit son ami. Ce à quoi Moby répond : « Tu te rends bien compte qu’à un moment donné, ça aura un appareil photo et un téléphone attaché ? » Et l’artiste de poursuivre son histoire en racontant que toute la pièce s’était alors mise à rire. À l’époque, on n’imaginait pas encore que, quelques années plus tard, l’iPhone partirait à a conquête du monde.

Lire aussi > Il était une fois l’iPhone

Qu’il soit son créateur ou non, Moby a visiblement toujours été sous le charme de l’iPod. En 2001, il apparaissait dans la première vidéo de présentation du lecteur MP3.

Humilité

Mais après que les médias se soient emparés de ces drôles de souvenirs, Moby a tenu à mettre les choses au clair, visiblement mal à l’aise – ou trop humble -, sur son compte Instagram. À côté d’une photo d’un iPod et d’un iPhone, il rassure : « Je suis peut-être délirant, mais pas à ce point ». L’artiste répète alors l’histoire, tel qu’il l’a vécue… et à vrai dire, celle-ci ne change pas d’un iota le récit relaté par le Guardian.

Lire aussi > Ces mots que vous ne pouvez plus utiliser (parce que ce sont des marques)

Mais Moby ajoute : « Je ne pense pas avoir joué un quelconque rôle dans l’invention de l’iPod ou de l’iPhone, je crois juste que j’ai vu l’évidence, là où la technologie allait nous mener ». Tout de même, plus de dix ans après la sortie du premier téléphone intelligent d’Apple, on est curieux de savoir ce que l’interprète de « In this world » nous prévoit pour l’avenir.

CIM Internet