Pour la première fois, une voiture autonome a tué un piéton

Pour la première fois, une voiture autonome a tué un piéton

Le danger des véhicules autonomes ?

Technologie

C’est un accident tragique, et probablement historique. Dimanche soir, dans une rue de Tempe, une ville moyenne de l’Arizona, une femme a été tuée par un véhicule autonome exploité par Uber.

Le Washington Post et le New York Times soulignent à l’unisson qu’il s’agit vraisemblablement de la première mort d’un piéton causé par une voiture autonome. Selon l’Arizona Republic, l’identité de la victime n’avait pas été immédiatement dévoilée. D’après Uber, «le véhicule était en mode autonome lors de la collision, avec un opérateur derrière le volant» lorsqu’il a heurté «une femme qui traversait en dehors des clous». Celle-ci a été transportée à l’hôpital où elle est décédée, a précisé Uber.

Lire aussi > Et si l’intelligence artificielle tombait entre de mauvaises mains ?

Le patron de la société, Dara Khosrowshahi, a déploré une «nouvelle incroyablement triste» et promis de travailler «avec les autorités locales pour comprendre ce qui s’est passé». Le National Transportation Safety Board a ouvert une enquête sur l’accident.

Suite à ce drame, Uber a annoncé la suspension des expérimentations menées avec des voitures autonomes en Amérique du Nord, et notamment à San Francisco, Phoenix, Pittsburgh et Toronto. En juillet 2016, le conducteur d’une Tesla avait trouvé la mort dans une collision alors que le mode «pilotage automatique» du véhicule était activé.

CIM Internet