Paris Match Belgique

L’une de ces 5 maisons abritera sûrement l’Homme sur Mars

Vivre sur Mars ? Un véritable défi technologique et logistique. | © Unsplash

Technologie

La NASA a organisé un concours pour l’aider à concevoir l’habitation martienne en vue d’une future conquête. Tour d’horizon. 

Alors que l’on vient tout juste d’y découvrir une vaste quantité d’eau liquide, habiter sur Mars paraît plus réaliste que jamais. C’est en tout cas le souhait de la NASA qui rêve toujours de partir à la conquête de la planète rouge. L’agence spatiale, qui vient de fêter ses 60 ans, l’a encore prouvé avec un concours. Le but ? Imaginer le type d’habitation qu’elle y installerait. Un véritable défi technologique et logistique. Les maisons doivent en effet être fabriquées grâce à des robots via l’impression 3D en plus de répondre aux conditions de vie martiennes. Voici les 5 projets récompensés.

Lire aussi > 5 inventions de la NASA que l’on utilise (presque) tous les jours

Zopherus, la plus interconnectée

C’est l’équipe Zopherus qui a remporté le premier prix. Après avoir choisi un lieu d’atterrissage optimal, un robot imprime une série de maisonnettes composées de matériaux récupérés sur place comme de la glace ou du béton martien. À l’intérieur, on y trouve des chambres individuelles,  des salles de douche, des étagères ainsi qu’un potager, détaille Mashable.

Al SpaceFactory, la plus cylindrique

L’expérience humaine et le design sont au cœur du projet d’Al SpaceFactory. Le bâtiment en forme de cylindre – mieux adapté à la vie sur Mars, car il optimise l’espace – veut garantir une atmosphère terrestre en son sein.  « Stabilité sociale et santé mentale » sont en effet primordiales dans ce type de mission, explique l’équipe dans sa vidéo de présentation.

Khan-Yayes, la plus verte

Le logement martien de l’équipe de Kahn-Yates a été imaginé pour résister au mieux aux tempêtes de poussières, très fréquentes sur Mars. Cette bulle qui laisse filtre la lumière dispose de son propre jardin. « On y accède par les laboratoires », précise même  la vidéo.

SEArch+/Apis Cor, la plus lumineuse

SEArch+/Apis Cor souhaite protéger les nouveaux « pionniers » qui se rendront sur la planète rouge, en limitant les radiations au maximum tout en maximisant l’entrée de lumière naturelle.

Northwestern University, la plus résistante

Un dôme gonflable dont le toit est imprimé en 3D. Tel un le projet de la Northwestern University, aux États-Unis qui joue la carte de la « simplicité ». Selon TechCrunch, la forme de n’est pas idéale, car de l’espace est perdu, mais elle offre plus de résistance. Un atout indéniable.

CIM Internet