Pourquoi la « bosse du smartphone » remplace la bosse de l’écriture

Pourquoi la « bosse du smartphone » remplace la bosse de l’écriture

Image d'illustration. | © Pexels

Technologie

En dépit de son côté fort pratique, notre GSM fait (aussi) souffrir nos mains. Explications.

On a tous fait sa connaissance à l’école. À force de noircir des pages toute la journée, une petite bosse faisait son apparition sur notre majeur. Mais l’ère des réseaux sociaux pourrait bien la faire disparaître. Au profit d’un autre candidat. « Il est possible qu’à l’avenir, plus personne n’ait cette bosse de l’écriture et que tout le monde ait cette bosse du smartphone », confie Sonia Duprey, spécialiste de biomécanique, à Slate. Dans un article, le magazine décortique la manière dont notre GSM façonne nos mains. Non sans risques.

Lire aussi > Pourquoi les écrans de nos smartphones nous abîment tant les yeux

Différentes tâches, un geste

On swipe, on zoome, on verrouille, on déverrouille. Chez de nombreuses personnes, le smartphone a du mal à s’éloigner de la main. Car, comme le souligne un chirurgien interviewé par Slate, notre téléphone nous permet de faire plusieurs tâches – gérer ses comptes en banque, faire un calcul – avec un seul et même geste. « Au lieu de varier les préhensions, on utilise une position unique et les mêmes muscles », explique-t-il. Une pression répétée et constante qui produit crampes, élancements et fourmis, de l’auriculaire au coude.

Scroller des heures sur mon iPhone depuis quatre ans m’a provoqué une tendinite de fatigue

Le pouce aussi est mis à rude épreuve. Sur Instagram ou Facebook, il nous aide à faire défiler photos et informations. « Depuis quelques mois, j’ai des douleurs intenses dans l’articulation du pouce droit. Ça me paraît clair que c’est le geste de scroller des heures sur mon iPhone depuis quatre ans qui m’a provoqué une tendinite de fatigue », confie une jeune femme dans l’article. Un discours que l’on pourrait être nombreux à tenir.

Lire aussi > Pourquoi il faut absolument nettoyer son smartphone

En 2016 déjà, Cosmopolitan UK relayait les photos de nombreux utilisateurs de Twitter inquiets. Ils l’assuraient : leurs mains avaient changé à cause de la manière dont ils tenaient leur smartphone.

« J’ai une véritable blessure d’iPhone. Mon doigt est courbé et ne veut plus se redresser. Il faut que je change la manière dont je tiens mon téléphone. »

Et si on se faisait une petite cure de désintox’ numérique ? Pour le bien de nos mains. Et du reste.

CIM Internet