Paris Match Belgique

Fortnite : Mauvais perdant, un homme menace de tuer un enfant de 11 ans

Avec ces 80 millions de joueurs durant le mois d'août, Fortnite bat encore des records. | © DR

Technologie

Ce père de famille de 45 ans va devoir payer une amende et risque même de faire de la prison à cause d’une défaite dans le jeu vidéo.

Dans Fortnite Battle Royale, il ne doit un rester qu’un. Mais certains prennent le jeu un peu trop sérieux et vont jusqu’à menacer de mort leurs concurrents virtuels. À Long Island, aux Etats-Unis, un homme de 45 ans vient d’être accusé de harcèlement aggravé : il s’en est pris à un enfant de 11 ans après une défaite.

« Tu es mort »

Les faits ont eu lieu dans la nuit du 17 au 18 septembre. Michael Aliperti, père de trois enfants, a proféré ses menaces via des messages écrits et vocaux sur Xbox. « Je vais te retrouver avec une arme à feu. Tu es mort. Je vais venir chez toi ce soir et détruire ton petit monde », aurait-il annoncé selon la télévision locale.

Lire aussi > « Ninja », la superstar du jeu vidéo Fortnite, refuse de jouer avec les femmes 

Il aurait également affirmé qu’il connaissait l’adresse de son école, a précisé la police lors d’une conférence de presse. Les parents, tout de suite mis au fait de la situation, ont prévenu les autorités. L’homme, qui ne disposait pas d’un casier judiciaire, a ensuite été arrêté à son domicile. Ce mauvais perdant risque 2500 dollars d’amende et une peine de prison.

Fornite, toujours plus populaire

De son côté, Fortnite continue son irrésistible ascension. Alors que la saison 6 va commencer le 25 septembre, Epic Games vient en effet d’annoncer que le jeu a rassemblé près de 80 millions de joueurs sur le seul mois d’août. À titre de comparaison Rocket League, le jeu en ligne qui mélange habilement football et course de voitures, compte 50 millions de joueurs uniques… depuis son lancement en 2015. Vertigineux.

CIM Internet