Paris Match Belgique

Il découvre que sa femme le trompe sur Google Maps et demande le divorce

Image d'illustration. | © Unsplash

Technologie

À Lima, au Pérou, un homme a eu une (désagréable) surprise en utilisant l’application.

Google Maps peut veut faciliter la vie. Et la changer du tout au tout. Alors qu’il utilisait le système de navigation, un Péruvien a reconnu sa femme en compagnie d’un autre homme dans un quartier de Lima. Le coeur lourd, il a raconté sa mésaventure sur Facebook.

Pas de doute

En activant la fonction Google Street View, il a pu voir celle-ci installée sur un banc avec un individu confortablement installé, la tête sur ses genoux, relaie le Mirror. Et ce malgré les visages floutés. Il est en sûr : les vêtements, les cheveux et la corpulence correspondent. Il s’avère que la photo a été prise un (pas si) beau jour de 2013. Il a donc demandé le divorce. Et l’a facilement obtenu.

Lire aussi > Google vous suit à la trace, que vous le vouliez ou non

Une menace contre la vie privée ?

Comme le dit le site Fredzone, ce facheux épisode pose question quant au respect à la vie privée et au droit à l’anonymat sur Google Maps. Car, même avec un filtre, la femme infidèle a tout de même été identifiée. Google floute les visages depuis 2008, conscient de l’enjeu. « C’est un débat légitime », avait même concédé le géant de l’informatique à l’époque. En Belgique, la Défense a récemment décidé de porter plainte contre l’entreprise, car celle-ci refuse de flouter des sites sensibles à l’armée. Un nouveau divorce en vue ?

CIM Internet