Un portrait peint par une intelligence artificielle mis aux enchères pour la première fois

Un portrait peint par une intelligence artificielle mis aux enchères pour la première fois

"Edmond de Belamy" est estimé entre 7000 et 10 000 dollars. | © TIMOTHY A. CLARY / AFP

Technologie

L’oeuvre, fruit du travail de trois jeunes Français, va être proposée à la vente par Christie’s ce jeudi 25 octobre.

De loin, on pourrait croire qu’il s’agit d’une peinture réalisée par un vieux maître tombé dans l’oubli. Mais lorsqu’on y regarde de plus près, la signature interpelle : il s’agit d’une complexe formule mathématique. La raison ? La toile, baptisée Edmond de Belamy, a été réalisé par une intelligence artificielle. Tout simplement.

Adjugé, vendu ?

Pour la première fois, une œuvre de ce type – elle est estimée entre 7000 et 10 000 dollars par le New York Times – sera mise aux enchères par Christie’s, à New York. La maison de vente y voit une exploration inédite « de la frontière entre l’art et l’intelligence artificielle ». Un vrai tour de force pour les trois Français derrière Obvious, leur innovant collectif artistique lancé l’année dernière.

OBVIOUS ©
TIMOTHY A. CLARY / AFP ©

Lire aussi > Avec Norman, l’intelligence artificielle devient psychopathe

Algorithmes rivaux

Alors, comment arrive-t-on à ce fascinant résultat ? La toile est générée grâce à deux algorithmes mis en compétition : l’un s’inspire de 15 000 tableaux existants, l’autre doit juger si le travail en cours ressemble à celui d’un humain ou d’un robot. Comme le souligne le Huffington Post, le procédé – on l’appelle « GAN » – n’est pas nouveau puisqu’il date de 2014 et avait déjà servi à reproduire un Rembrandt. Est-ce de l’art pour autant ? Le débat est ouvert.

CIM Internet