Paris Match Belgique

Un portrait peint par une intelligence artificielle mis aux enchères pour la première fois

"Edmond de Belamy" est estimé entre 7000 et 10 000 dollars. | © TIMOTHY A. CLARY / AFP

Technologie

L’oeuvre, fruit du travail de trois jeunes Français, va être proposée à la vente par Christie’s ce jeudi 25 octobre.

De loin, on pourrait croire qu’il s’agit d’une peinture réalisée par un vieux maître tombé dans l’oubli. Mais lorsqu’on y regarde de plus près, la signature interpelle : il s’agit d’une complexe formule mathématique. La raison ? La toile, baptisée Edmond de Belamy, a été réalisé par une intelligence artificielle. Tout simplement.

Adjugé, vendu ?

Pour la première fois, une œuvre de ce type – elle est estimée entre 7000 et 10 000 dollars par le New York Times – sera mise aux enchères par Christie’s, à New York. La maison de vente y voit une exploration inédite « de la frontière entre l’art et l’intelligence artificielle ». Un vrai tour de force pour les trois Français derrière Obvious, leur innovant collectif artistique lancé l’année dernière.

OBVIOUS ©
TIMOTHY A. CLARY / AFP ©

Lire aussi > Avec Norman, l’intelligence artificielle devient psychopathe

Algorithmes rivaux

Alors, comment arrive-t-on à ce fascinant résultat ? La toile est générée grâce à deux algorithmes mis en compétition : l’un s’inspire de 15 000 tableaux existants, l’autre doit juger si le travail en cours ressemble à celui d’un humain ou d’un robot. Comme le souligne le Huffington Post, le procédé – on l’appelle « GAN » – n’est pas nouveau puisqu’il date de 2014 et avait déjà servi à reproduire un Rembrandt. Est-ce de l’art pour autant ? Le débat est ouvert.

CIM Internet