Paris Match Belgique

Johnny Depp se lance dans la cryptomonnaie

Johnny Depp en mai 2011. | © BELGA IMAGE

Technologie

L’acteur vient de signer un contrat avec TaTaTu, une plateforme qui fait rimer Bitcoins et production de films et de documentaires.

De quoi le remettre à flot ? Ces derniers temps, le pirate préféré d’Hollywood enchaîne les mésaventures, entre procès avec ses anciens représentants, accusations de violence par ses gardes du corps et flops au box-office. Mais Johnny Depp a plus d’un tour dans son sac. Sa dernière idée ? Se frotter à la cryptomonnaie.

Le Netflix de la blockchain

A travers sa boîte de production Infinitum Nihil, l’acteur américain de 55 ans vient d’apposer sa signature sur un contrat qui le lie à TaTaTum. Fondée par le fringant entrepreneur Andrea Iervolino, cette plateforme peut être considérée comme le Netflix de la blockchain et intègre les cryptomonnaies au monde du cinéma. Comme l’explique le site spécialisé La Revue du Token, TaTaTu récompense les utilisateurs qui visionnent du contenu. Le système commence également à prendre ses marques dans l’industrie du disque. Ce projet ambitieux avait déjà généré l’équivalent de 575 millions de dollars de préventes cet été, preuve que l’engouement est bien réel.

Lire aussi > Quand la blockchain permet de parier sur des assassinats pour s’enrichir

« En pleine ère du divertissement démocratisé, j’admire la philosophie d’Andrea (Iervolino) et j’ai hâte que nous collaborions ensemble d’une manière libérée et avant-gardiste qui profitera à nos deux entités respectives », a déclaré Johnny Depp dans un communiqué relayé par Hollywood Reporter. A l’heure actuelle, un biopic consacré à Lamborghini avec Antonio Banderas et Alec Baldwin, ainsi qu’un docu musical avec Jeremy Renner sont dans les tuyaux du côté de TaTaTu. Que les vents leur soient favorables.

CIM Internet