Paris Match Belgique

Comment l’intelligence artificielle peut-elle utiliser la Bible ?

Bible

L'organisation même du texte religieux, en chapitres et versets numérotés, facilite énormément les correspondances linguistiques. | © BELGA PHOTO KURT DESPLENTER

Technologie

La Bible, déclinée en énormément de versions, offre à l’intelligence artificielle une matière unique pour reconnaître les différents styles d’écriture et les adapter à différents publics.

 

Livre le plus lu au monde (avec le Coran), diffusé depuis des millénaires, la Bible est un objet d’observation très riche et un témoin du temps particulièrement éclairant. Et le texte religieux pourrait même pallier à un des plus gros obstacle rencontré par l’intelligence artificielle dans l’exercice de l’écriture : la reproduction des styles du langage. En effet, la Bible ayant été déclinée en des milliers de versions, elle représente une matière colossale à partir de laquelle l’intelligence artificielle a pû apprendre à jongler avec les différents registres lexicaux et même, niveaux de politesse, explique un doctorant dans un article publié sur Royal Society Open Science. Une subtilité qui était, jusqu’ici, l’adage de l’être humain.

Lire aussi > Le robot Pepper a parlé d’intelligence artificielle aux députés britanniques

Une base de données divine

« C’est une base de données divine pour une telle tâche car depuis des siècles et des siècles les humains se sont employés à organiser son texte », explique à L’Obs Daniel Rockmore, professeur en science informatique à Dartmouth College. En effet, l’organisation même du texte religieux, en chapitres et versets numérotés, facilite énormément les correspondances linguistiques pour l’outil statistique informatique appelé symboliquement « Moïse », que les chercheurs ont utilisé en parallèle à un réseau de neurones artificiels généralement utilisé dans les logiciels de traduction. L’outil a ainsi scanné 34 versions différentes du texte en anglais, ce qui a représenté environ 1,5 million d’appariements uniques entre un texte source et son interprétation. À partir de ces matières, l’outil est désormais capable de déceler les différents style, de plus soutenu au plus familier, et de jongler avec ces derniers selon son public. On n’arrête pas le progrès (divin) !

Lire aussi > Une intelligence artificielle analyse votre personnalité en scannant vos yeux

 

CIM Internet