Paris Match Belgique

Apple et Samsung condamnés pour obsolescence programmée

obsolescence programmée

Apple et Samsung ont été condamnés par l’Italie pour avoir mis en place « des pratiques commerciales malhonnêtes ». | © Tyler Lastovich / Unsplash

Technologie

Apple et Samsung ont été condamnés à une amende pour avoir délibérément ralenti leurs smartphones. Une enquête italienne a révélé que les mises à jour de logiciels « réduisaient considérablement les performances », poussant à acheter de nouveaux téléphones portables.

Vous est-il déjà arrivé de mettre à jour le logiciel de votre GSM, puis de remarquer que celui-ci devenait plus lent ? Une enquête ouverte en Italie a justement révélé que certaines mises à jour du logiciel des smartphones avaient bien un effet négatif sur les performances des appareils. Et une autorité de la concurrence a imposé à Apple et Samsung des amendes respectives de 10 et 5 millions d’euros pour l’obsolescence programmée de leurs smartphones.

Lire aussi > Accusé d’obsolescence programmée, Apple présente ses excuses

De nombreuses enquêtes ont été ouvertes dans le monde contre les deux géants, mais il s’agit d’une première décision de ce type à l’encontre de fabricants de téléphones. « Les sociétés du groupe Apple et du groupe Samsung ont mis en oeuvre des pratiques commerciales malhonnêtes »encourageant ainsi l’achat de nouveaux téléphones a conclu l’antitrust italien. Des mises à jour de logiciels sur des téléphones Apple et Samsung « ont provoqué de graves dysfonctionnements et réduit de manière significative les prestations, accélérant de cette manière la substitution de ces derniers », précise l’institution.

Apple Samsung
max bushuev / Unsplash

Des amendes de 5 à 10 millions d’euros

Samsung avait demandé aux propriétaires de son téléphone Galaxy Note 4 d’installer une nouvelle version de son système d’exploitation Android, destinée au Galaxy Note 7 plus récent, mais qui, selon les utilisateurs, rendait l’ancien modèle lent. De même, Apple a demandé aux propriétaires de l’iPhone 6 d’installer un système d’exploitation conçu pour l’iPhone 7, ce qui posait des problèmes aux propriétaires de l’ancien modèle.

Lire aussi > L’héritier de l’empire Samsung officiellement inculpé pour corruption

Les deux sociétés se sont vu infliger une amende maximale de 5 millions d’euros chacune et se sont vu ordonner d’afficher sur leurs sites Internet en Italie un avis informant leurs clients de la décision. Apple a écopé d’une amende supplémentaire de 5 millions d’euros pour avoir omis de fournir aux clients des informations claires sur les caractéristiques essentielles de ses batteries au lithium.

 

 

CIM Internet