Paris Match Belgique

Cinq applications pour réduire son empreinte écologique

applications

Pour la reforestation, contre les déchets plastique ou encore contre le gaspillage alimentaire. | © Pexels

Technologie

En plus de publier des images sur Instagram, sans filtre (bien sûr), les smartphones peuvent également vous aider à protéger l’environnement. Voici cinq applications conçues pour adopter des attitudes éco-responsables et favoriser le développement durable. Parce que chaque geste compte. 

Le dimanche 2 décembre aura lieu la Marche pour le Climat à Bruxelles, soit la plus grande mobilisation jamais vue en Belgique pour réclamer le droit à une politique climatique ambitieuse et juste. Sur l’événement Facebook, plus de 80 000 personnes comptent élever leur voix et leurs pancartes contre l’inaction du gouvernement, trois ans après la signature de l’accord de Paris. En attendant cette manifestation hors norme, chaque citoyen peut agir au quotidien pour réduire son empreinte écologique. Et cela passe également par le smartphone.

Devenir plus écolo est à la portée de tous, et parfois en un seul clic. Outre les jeux et les réseaux sociaux, il existe de nombreuses applications qui aident l’utilisateur à adopter les bons gestes et, donc, à préserver l’environnement. En voici cinq.

Ecosia

Exit Google pour la bonne cause. En plus de répondre à toutes vos questions les plus folles et les plus stupides, le moteur de recherche Ecosia contribue à la reforestation à chaque clic. Lancé en 2009, il a déjà planté plus de 43 millions d’arbres grâce à ses sept millions d’utilisateurs actifs. Le principe est simple : les revenus générés en cliquant sur des publicités et des annonces sponsorisées sont investis dans des causes justes : la reforestation de la planète.

Lire aussi > Ces moteurs de recherche qui offrent plus que Google

Ocean’s Zero

Alors que chaque année, 9 millions de tonnes de déchets finissent dans les océans et menacent la faune aquatique, l’application créée par Surfrider Foundation Europe propose d’apprendre à réduire ses déchets à travers une série de 25 défis. « J’ai toujours un sac de course en tissu sur moi », « je deviens la reine ou le roi du tri sélectif » ou encore « je fabrique mon propre dentifrice ». Pour chaque défi effectué, l’utilisateur gagne des points, mesure son impact positif sur l’environnement et celui des autres qui ont téléchargé l’application. Un outil simple et ludique pour adopter, petit à petit, un mode de vie zéro déchet.

applications
© Ocean’s Zero

Too Good To Go

Plusieurs applications existent contre le gaspillage alimentaire. Too Good To Go en fait partie. Lancée en 2016, l’application anti-gaspi qui compte près de 6,5 millions d’utilisateurs permet aux commerçants de sauver leurs invendus de la poubelle et aux consommateurs de profiter d’un repas à petits prix.

Lire aussi > Comment vivre sans plastique ? 12 réponses pratiques

90 jours

« Votre assistant personnel pour changer le monde ». Lancée en 2015, l’application 90 jours se veut un « coup de pouce pour commencer à questionner son mode de vie, à douter de nos automatismes et réussir à trouver l’écologie qui nous ressemble », expliquait son créateur Elliot Lepers à Libération. Comment ? L’apprenti écologiste doit réaliser vingt défis pour changer facilement ses habitudes. À chaque défi relevé, l’application vous indique l’économie réalisée en eau et en émissions de CO2.

Lire aussi > Réchauffement climatique : Pourquoi et comment rester à +1,5°C

Clean Fox

Chaque email stocké émet l’équivalent de 10g de CO2. Un chiffre qui paraît bien dérisoire, mais sachant que chaque minute plus de 200 millions d’emails sont envoyés, il devient directement plus interpellant. En France, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a calculé en 2011 l’impact des envois d’emails dans le cadre professionnel. Résultat : pas moins de 13,6 tonnes équivalent CO2 à l’échelle de l’entreprise de 100 personnes – soit environ 13 allers-retours Paris-New York. À eux seuls, le spam et les newsletters représentent plus de 90% des flux d’emails alors que seulement 10% d’entre eux sont ouverts. Il serait donc plus intelligent de se désabonner à ce flux de mails inutiles. C’est là que Cleanfox entre en jeu. Cette application permet de supprimer ces newsletters en un seul clic, en les affichant en fonction de leur taux d’ouverture et du nombre d’emails reçus.

CIM Internet