Suède : Un algorithme pour la défense des travailleurs

Demonstrations

"Si les syndicats doivent reprendre leur pouvoir, ils doivent accepter les changements en cours, exploiter et expérimenter de nouvelles méthodes pour atteindre leurs objectifs". | © Melany Rochester / Unsplash

Technologie

Fredrik Söderqvist, un chercheur syndical suédois, s’appuie sur un nouvel algorithme qu’il a mis au point pour améliorer les négociations des syndiqués. 

 

Pour un chercheur syndical suédois, la technologie serait la clé de la défense des travailleurs. Selon le média Slate, Fredrik Söderqvist a mis au point un algorithme permettant d’anticiper les situations où une entreprise est vulnérable dans les négociations ou susceptible de licencier. Une manœuvre facilitée par le fait qu’en Suède, 70% de la population est syndiquée (54,2% en Belgique).

Lire aussi > Sexisme, racisme… Les algorithmes face aux préjugés

Restructurations et croissance économique

C’est à partir des appels des membres du syndicats que le chercheur a mis au point l’algorithme. En consignant toutes les informations, il a fait une évaluation globale de la situation du marché du travail suédois. L’analyse de ces données par l’algorithme, ajoutée à des informations sur la façon dont les entreprises ont réagi suite à des crises par le passé, lui permettent alors d’anticiper des restructurations ou l’arrivée de négociations, par exemple. Ambitieux, le chercheur souhaite également, à terme, être capable d’anticiper les secteurs qui vont licencier en fonction de la croissance économique.

Lire aussi > Google sait (aussi) quel restaurant vous a rendu malade

« L’accès à de bonnes informations et à de bonnes analyses a toujours fait partie intégrante du succès d’un syndicat », a déclaré Söderqvist, cité par Slate. Ajoutant : « Ce qui est intéressant avec notre technologie, c’est qu’elle fournit des informations très détaillées et avancées sur le comportement de l’économie, ce qui nous confère un avantage considérable lorsque nous négocions avec les employeurs ».

Algorithme
© Markus Spiske

Longueur d’avance

Pour le chercheur, l’algorithme permettant d’anticiper les courbes économiques a énormément de potentiel pour les syndicats : « Ce qui est intéressant avec notre technologie, c’est qu’elle fournit des informations très détaillées et avancées sur le comportement de l’économie, ce qui nous confère un avantage considérable lorsque nous négocions avec les employeurs (…)Si les syndicats doivent reprendre leur pouvoir, ils doivent accepter les changements en cours, exploiter et expérimenter de nouvelles méthodes pour atteindre leurs objectifs ». Entendu !

CIM Internet