« Amazonaws » : Que faire si vous avez cliqué sur ce spam ?

« Amazonaws » : Que faire si vous avez cliqué sur ce spam ?

N'hésitez pas à prévenir votre ami Facebook qui se serait fait piéger.

Technologie

Vous avez probablement vu ces dessins passés dans votre fil d’actualité. Si oui, cela signifie que l’un de vos amis est tombé dans le piège. 

« À quoi ressemble la vie avant et après vos 30 ans », « Votre vie avant et après le mariage, en images » ou encore « Hommes et femmes, nous sommes tellement différents »… Depuis plusieurs jours, ces publications partagées par des amis fleurissent sur les fils d’actualité sur Facebook. Attention, il s’agit en réalité d’un phishing, une manière de collecter vos données personnelles à votre insu. Qu’importe le titre de la publication, le schéma est toujours le même : l’une des deux images étant coupée, la tentation de cliquer sur la publication est plutôt grande pour découvrir ce qui s’y cache. Elles renvoient toutes vers un site particulier « s3.amazonaws.com », un service de stockage de pages web d’Amazon. Si ce service est à la base légitime et fournit simplement aux utilisateurs des ressources et fonctionnalité informatiques, il est très prisé des cybercriminels.

Après avoir cliqué sur le lien contaminé, une boîte de dialogue s’ouvre et demande si vous avez plus de 16 ans. En cliquant sur « oui », vous donnez accès à vos paramètres de publication Facebook, explique Huffington Post. « C’est-à-dire que désormais, votre compte peut potentiellement publier des contenus que vous ne contrôlez pas et répandre des virus parmi vos contacts ». La publicationb est alors automatiquement partagée sur votre propre fil d’actualité, sans aucun avertissement. Selon nos confrères de la DH, ces liens pourraient bien causer l’infiltration de virus ou de logiciels malveillants.

Lire aussi > Pour cet ex-employé, Facebook « a un problème avec les Noirs »

Solutions

Que faire si vous avez déjà cliqué sur l’un de ces liens ? Il n’est pas trop tard. Première étape : changer votre mot de passe. Ensuite, il faut cliquer sur l’icône « Aide » en haut à droite de votre écran. Puis sélectionnez « sécurité du compte » et « obtenir plus d’aide sur la sécurité du compte ». Après cette manoeuvre, une nouvelle page devrait s’ouvrir. Il faut alors sélectionner l’onglet « Confidentialité et sécurité », puis « Comptes piratés et faux comptes ». Cliquez ensuite sur « Je pense que mon compte a été piraté ou qu’une personne est en train de l’utiliser sans ma permission. » et suivez les instructions de Facebook.

Il est conseillé de vérifier ensuite qu’aucun logiciel malveillant n’a été installé sur votre ordinateur ou sur votre smartphone. Si vous accédez cliqué depuis un ordinateur, rendez-vous dans la liste d’extensions de votre navigateur et supprimez les extensions qui vous paraissent suspectes. Si vous avez cliqué depuis un smartphone, le risque d’avoir installé un programme malveillant est moindre. Néanmoins, prenez le temps de vérifier dans les paramètres de votre téléphone qu’aucune application n’a été installée sans votre accord.

Mots-clés:
facebook spam phishing
CIM Internet