Paris Match Belgique

Righter : Les trumpistes ont leur propre application de rencontre

Righter

"Nous avons travaillé extrêmement dur pour développer une culture de valeurs conservatrices, chrétiennes et américaines". | © Capture d'écran Instagram @wearerighter

Technologie

Plusieurs règles doivent être respectées par les utilisateurs : les hommes doivent régler l’addition; les images photoshoppées trompeuses sont formellement interdites; les hommes sont chargés d’établir le contact. Et non, ce n’est pas une parodie.  

 

Vous êtes facilement refroidi(e)s par les idées conservatrices de vos rendez-vous galants ? Vous n’êtes pas seul(e)s. Outre-Atlantique, il serait même devenu extrêmement difficile pour les supporters du milliardaire new-yorkais de trouver l’amour. Christy Edwards Lawton, une consultante en communication de Donald Trump, a alors décidé de lancer une application de rencontre destinée uniquement aux citoyens partageant les vues conservatrices de Donald Trump. L’idée lui est venue après avoir observé les déboires amoureux de certains « trumpistes » dans les villes où la marge de popularité du président est faible. « Ils se faisaient rejeter sur les applications classiques dès qu’ils disaient avoir voté pour Trump », a-t-elle expliqué au micro de Fox News.

Lire aussi > Pourquoi cet amphibien malvoyant sera appelé « Donald Trump »

Pire qu’une parodie

Selon Politico, plusieurs membres du staff de la maison blanche mentiraient sur leur profession et lieu de travail, de peur de se faire catégoriser « racistes » ou « sexistes ». Un journaliste de CNN a lui aussi observé une tendance sur les profils Tinder où l’on retrouve depuis 2016 des avertissements tels que : « swipe left if you voted for Trump » (en français : swipe à gauche si tu as voté pour Trump, synonyme de rejet sur l’application) sur les profils.

Face aux nombreux rejets auxquels les soutiens du président américains ont fait face, Lawton a veillé à ne mettre en contact que des citoyens aux vues politiques similaires. L’application se décrit ainsi : « RIGHTER ™ croit que des valeurs fondamentales égales constituent le début d’une relation solide, fondée sur le conservatisme. RIGHTER est différente parce que nous avons travaillé extrêmement dur pour développer une culture de valeurs conservatrices, chrétiennes et américaines ».

Sur le Twitter de l’application se trouvent de nombreux messages de soutiens au président américain, mais aussi de nombreuses leçon conservatrices et nationalistes telles que « Peu de choses dans la vie sont aussi importantes que trouver le bon partenaire. Si votre amour de l’Amérique est au cœur de votre identité, pourquoi sortir avec des gens qui ont un sentiment différent ? » ou « Quand une femme a passé du temps à se faire belle, son rendez-vous est fier car tous les yeux sont rivés sur elle quand ils entrent ensemble dans un bon restaurant« , sans oublier « La galanterie n’est pas morte ! Les hommes conservateurs forts aiment ouvrir la porte de la voiture, aider la femme à sortir et payer l’addition ! » 

Traduction : ACCÈS INTERDIT. Nous aimons notre pays et soutenons notre armée. En l’honneur du dur labeur de nos frères de nos services armés, nous leur offrons GRATUITEMENT le luxe de RIGHTER. 

En outre, plusieurs règles doivent être respectées par les utilisateurs : les hommes doivent régler l’addition du premier rendez-vous; les images photoshoppées trompeuses sont formellement interdites; les hommes sont chargés d’établir le contact. Y est également menée une politique de « tolérance zéro » envers les critiques de Donald Trump qui sont menacés d’être poursuivis en justice s’ils infiltrent l’application. Dans notre époque  #MeToo, l’application sonne comme un (énorme) pas en arrière.

CIM Internet