Cet astronaute a été en orbite autour de la Lune, mais pense qu’envoyer l’homme sur Mars est « stupide »

Cet astronaute a été en orbite autour de la Lune, mais pense qu’envoyer l’homme sur Mars est « stupide »

Bill Anders

Frank Borman, James Lovell, William Anders. Apollo 8, 21 décembre 1968. | © NASA / AFP

Technologie

Bill Anders faisait partie des trois Américains envoyés en orbite autour de la Lune, lors de la mission Apollo 8. Ils les étaient les premiers astronautes complètement détachés gravitationnellement du berceau terrestre.

 

Aujourd’hui, on se rappelle surtout de la mission Apollo 11, et de la célèbre phrase « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’Humanité », prononcée par le légendaire Neil Armstrong. Quelques mois plus tôt, il y a eu cinquante ans ce 21 décembre, décollait la mission Apollo 8. Moins célèbre, elle n’en est pas pour autant moins importante : c’était la première fois que des astronautes étaient entièrement détachés gravitationnellement du berceau terrestre. Trois Américains ont alors été envoyés en orbite autour de la Lune. Ils sont encore en vie. Et l’un d’entre eux entend probablement avec consternation les déclarations d’Elon Musk ainsi que les projets de la NASA sur la Planète rouge. Alors que le milliardaire a estimé ses chances de vivre sur Mars à « 70% »,  William Anders estime qu’envoyer des hommes sur Mars est « stupide ».

Lire aussi > Vivre sur Mars ? Elon Musk estime ses chances à 70%

Trop cher

L’agence spatiale américaine veut développer une technologie qui permettra, à l’avenir, à l’homme de vivre sur Mars. Bill Anders s’est pour sa part déclaré à la BBC un « grand partisan » des programmes « remarquables » qui n’impliquent pas des personnes humaines, « principalement parce qu’ils sont beaucoup moins chers ». Selon ce dernier, le public n’est tout simplement pas assez présent que pour financer des missions humaines, qui sont beaucoup plus onéreuses. « Quel est l’impératif ? Qu’est-ce qui nous pousse à aller sur Mars ? » a-t-il dit, ajoutant « je ne pense pas que ça intéresse le public ».

Lire aussi > Elon Musk ne fumera plus jamais de joints en public, assure la NASA

Anders s’est également montré particulièrement critique envers l’agence spatiale américaine : « La NASA n’aurait pas pu se rendre sur la Lune aujourd’hui (…) Elle est devenue un programme d’emploi (…) Beaucoup de centres veulent juste rester occupés, peu importe ce qu’en pense le public (…) Ils reçoivent leur salaire et leurs membres du Congrès sont réélus ». Un autre membre de la mission Apollo, Frank Borman, s’est montré moins critique envers la NASA « Je crois fermement que nous avons besoin d’une exploration approfondie de notre système solaire ». Mais il a qualifié d’ « absurde » l’idée d’une future vie sur Mars : « Je pense qu’on fait beaucoup de bruit autour sur Mars, sans raison. Musk et Bezos, parlent de mettre des colonies sur Mars, c’est absurde ».

Mots-clés:
lune mars homme apollo 8
CIM Internet