En Chine, l’équivalent de Airbnb utilise la reconnaissance faciale

En Chine, l’équivalent de Airbnb utilise la reconnaissance faciale

Reconnaissance facilale

Le concurrent d'Airbnb veut également ajouter des détecteurs de fumée, des alarmes au gaz et des alarmes anti-intrusion dans ses appartements. | © Kyle Glenn / Unsplash

Technologie

Le but : améliorer la sécurité et la sûreté.

 

Xiaozhu, la plateforme chinoise de location d’hébergements peer to peer, installera bientôt des serrures équipées d’un système de reconnaissances faciale pour certaines locations. Plus précisément, 80% des logements proposés dans la ville de Chengdu (deuxième marché le plus rentable pour Xiaozhu) seront dotés du mécanisme.

Lire aussi > Filip Dewinter suspecté d’espionnage pour la Chine

Sûreté et sécurité

L’objectif affiché est d’améliorer la sûreté et la sécurité, explique le média Slate. Le concurrent d’Airbnb veut également ajouter des détecteurs de fumée, des alarmes au gaz et des alarmes anti-intrusion dans ses appartements.

L’engouements pour tous ces mécanismes de sécurité de la plateforme n’est pas étranger à l’implication de Jack Ma – président du groupe Alibaba – dans l’entreprise. En octobre, il a soutenu une levée de fonds qui a amené plus de 300 millions de dollars à Xiaozhu. Et devinez qui fournit tous les outils de sécurité dont la plateforme veut s’équiper ?

CIM Internet