Paris Match Belgique

Red Dead Online : Quand le racisme s’invite tristement dans les jeux vidéo en ligne

red dead online racisme

Image d'illustration. | © Rockstar Games.

Technologie

La face sombre de l’humanité surgit même dans les mondes virtuels.

Qu’il s’agisse de véhiculer des idées anti-LGBT+ ou de se mettre à la place d’un kapo lors de la seconde guerre mondiale, les jeux vidéo traînent derrière eux une longue liste de polémiques liées au racisme ou à la violence dans leur histoire. Et depuis quelques années, un nouveau type de dérives a fait son apparition sur les modes de jeux vidéo en ligne, ces mondes ouverts ou (presque) tout est possible : une violence exacerbée et malaisante envers les personnages de couleur. Ainsi The Verge nous apprenait ce mardi, à travers une série de témoignages, que des cas de comportements racistes ont été signalés dans le mode « online » de Read Dead Redemption 2, le jeu « openworld » qui n’en finit plus de faire parler. Ceux-ci visaient spécifiquement des joueurs ayant choisi des personnages noirs au commencement de leur aventure. On se rappelle alors que, même dans le virtuel, le mal n’est jamais loin.

Lire aussi > Red Dead Online : Les joueurs se bastonnent gaiement dans des « fight clubs »

Un contexte historique pris comme prétexte

« J’étais à Blackwater [la ville principale de Read Dead Redemption 2] quand une bagarre a éclaté. […] Une étrange conversation a suivi et un personnage blanc m’a dit : ‘Vous savez en quelle année on est ?’ […] Plus récemment, je me suis battu avec deux personnages blancs dont le nom de clan était ‘The Grand Wizards’ [en référence au titre des chefs du Ku Klux Klan] », détaille un gamer à The Verge, qui souligne le souci d’interprétation historique auquel font face certains joueurs mal intentionnés. Car le jeu qui prend place à la fin du 19ème siècle en plein Far West [période où le Ku Klux Klan pratiquait la chasse aux esclaves afro-américains] semble en effet devenu un prétexte pour les individus en quête de comportements déplacés.

red dead online racisme
© Rockstar Games.

D’autres joueurs ayant choisi des personnages noirs ont également rapporté au média spécialisé l’utilisation répétitive du « n-word », autrement dit le mot « négro ». Et expliquent qu’ils ne peuvent plus jouer en paix, car constamment harcelés par des bandes qui les traquent. Des bandes qui s’autoproclament fièrement « chasseurs d’esclaves en fuite ».

Lire aussi > Red Dead Redemption 2 : Les vrais Pinkertons rôdent toujours et ils demandent des dédommagements

Précisons qu’en aucun cas Rockstar, le studio à l’origine du jeu, ne favorise ce type de comportements. Si bien que dans la version solo, les personnages racistes, les Confédérés ainsi que le KKK sont très mal vus et même ridiculisés. On se demande cependant si le studio ne devrait pas partir à la chasse à ces personnes mal intentionnées et les interdire de jouer, avant que la situation ne devienne hors de contrôle.

CIM Internet