En Chine, on peut désormais dénoncer les mauvais payeurs avec une app officielle

En Chine, on peut désormais dénoncer les mauvais payeurs avec une app officielle

Image d'illustration. | © Unsplash

Technologie

Mise au point par le gouvernement, elle permet d’identifier les citoyens endettés qui passeraient par là…

JT présenté par une IA humanoïde, uniformes connectés pour empêcher l’école buissonnière… Plus le temps passe et plus la société chinoise semble s’apparenter à une dystopie. Mais le programme le plus controversé est sans doute celui du « crédit social », un concept de notation des individus qui permet de pénaliser ceux qui ne respecteraient pas les règles en vigueur. Et après les transports, le gouvernement s’attaque aux dettes non réglées.

Attrapez-les tous !

Intégré à WeChat, une « application à tout faire » de plus de 800 millions d’utilisateurs qui fait fureur en Chine, le système fait vibrer le smartphone quand une personne endettée se trouve dans un rayon de 500 mètres. Comme le précise Numerama, l’utilisateur peut ensuite utiliser la géocalisation pour tout savoir sur l’individu en question : nom, origine des dettes, numéro de registre national. Une fois « fiché », il peut être dénoncé directement via l’application. Un moyen de créer « un environnement social plus sain », assurent les autorités sans sourciller.

Via China Daily

Lire aussi > En Chine, le futur système de points pourra bannir des transports en commun

Bien qu’il fasse polémique, le « crédit social » chinois devrait être obligatoire et généralisé dès 2020. La réalité dépasse parfois la fiction…

CIM Internet