Paris Match Belgique

Binge-watching : Accusé d’être responsable des échecs scolaires, Netflix répond avec humour

"Sex Education" responsable d'un échec scolaire ? Pas si vite... | © Netflix

Technologie

Sur Twitter, le géant du streaming s’est adressé directement aux étudiants qui lui rejettent la faute.

Sur Netflix, les saisons se suivent et se binge-watchent. Sex Education, Kingdom, Black Earth Rising… En ce mois de janvier, le programme est d’ailleurs aussi chargé qu’alléchant. Le problème ? Les étudiants avouent volontiers que cela se ressent sur leurs résultats scolaires. Pointée du doigt, la plateforme s’est fendue d’une réponse bien sentie.

Plot twist

« Tout est de notre faute. Quand tu regardes Netflix en cours. Quand tu mates des séries au lieu de réviser… Quand tu dors deux heures pour finir une saison… C’est de notre faute… Pardon. Sincèrement… » peut-on lire dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Plot twist : ce message est un « prank » (un canular, ndlr). « Tu es responsable de ta vie scolaire. Les études d’abord Netflix après », lit-on finalement.

Lire aussi > Pourquoi on devrait limiter les réseaux sociaux à 30 minutes par jour

Si on peut s’amuser de ce tweet, les effets néfastes du binge-watching sur la santé ne sont plus à prouver. Le « visionnage boulimique » nuit grandement à la qualité et à la quantité du sommeil, et ce sur le long terme. Comme le rapporte Business Insider, arrêter sa série au moins une heure avant de se coucher est recommandé. Mieux encore : ne pas enchaîner les épisodes après 18 heures. En espérant que les (bonnes) notes suivent rapidement.

CIM Internet