Une nouvelle application permettra de supprimer ses données de Google

Une nouvelle application permettra de supprimer ses données de Google

google, collecte, données

Image d'illustration. | © Pixabay

Technologie

Un outil Google permettra bientôt de supprimer automatiquement ses données, au bout de minimum trois mois.

 

On savait déjà que Google connaissait tout de nous, et qu’il gardait précieusement toutes nos informations, pourtant privées.

Le géant d’internet collecte des informations non seulement sur les recherches que nous effectuons sur le web, mais également concernant des données sur le monde réel, en enregistrant notamment nos déplacements. Cependant, l’entreprise a annoncé l’arrivée prochaine d’un outil qui permettra de supprimer automatiquement ces données après un certain temps, révèle le journal britannique The Independent.

Lire aussi > Google vous suit à la trace, que vous le vouliez ou non

Supprimer ses données après 3 mois

Malgré cette annonce, Google maintient toujours l’idée que la collecte d’informations reste utile pour l’utilisateur, mais qu’en effet, elle peut être effacée lorsqu’elle n’est plus nécessaire. « Que vous soyez à la recherche de la dernière information ou de l’itinéraire le plus rapide, notre objectif est de rendre nos produits utiles pour tout le monde » a déclaré l’entreprise.

Ils ne perdent pas le nord pour autant, et rappellent quand même que la localisation « rend les produits Google plus utiles pour vous, comme recommander un restaurant que vous aimeriez ». Ils répondent cependant être à l’écoute de son public qui désire un moyen plus simple de gérer ou supprimer ses données.

The Independent explique que grâce à cette nouvelle application, les utilisateurs pourront choisir combien de temps ils veulent que leurs données restent collectées. Au bout de 3 ou de 18 mois, toutes les données ayant dépassées cette date seront automatiquement supprimées. Selon Google, cet outil sera disponible dans les semaines à venir.

Lire aussi > Google sait exactement où vous étiez en 2009

CIM Internet