Bodyguard : L’application qui lutte contre le harcèlement en ligne

Bodyguard : L’application qui lutte contre le harcèlement en ligne

facebook, harcèlement en ligne

Image d'illustration. | © Unsplash / William Iven

Technologie

Les réseaux sociaux peuvent parfois être très durs psychologiquement pour ses utilisateurs. L’application Bodyguard supprime automatiquement les commentaires haineux, vous insultant vous ou vos proches.

 

Que ce soit sur Facebook, Twitter, Instagram ou Youtube, personne n’est malheureusement à l’abri d’un déferlement de haine. Charles Cohen, un jeune Français de 23 ans, a créé une application en 2017 pour filtrer le cyber-harcèlement prénommé « Bodyguard ». Comme l’explique son créateur dans une interview donné à Loopsider, l’application « met un point d’honneur à supprimer uniquement les contenus haineux destinés à l’utilisateur qu’on protège, sa famille ou ses proches ». Son objectif n’est donc pas de censurer, laissant ainsi les commentaires adressés à d’autres personnes. L’application ne supprime pas non plus les commentaires négatifs ou la critique constructive comme il est précisé sur leur site internet.

Il est également spécifié que le logiciel comprend les fautes d’orthographe, le langage SMS et aussi les émojis. Les insultes inscrites avec des astérisques sont également prises en compte. « La technologie actuellement détecte 90% des contenus haineux, pour 2% d’erreur » explique Charles Cohen à Loopsider. « J’ai passé un an à alimenter et à apprendre à la technologie certaines notions super importantes comme la liberté d’expression et je lui ai appris la notion des contextes d’une phrase. » Malgré cette technologie très performante, le jeune homme de 23 ans vérifie également manuellement les commentaires haineux. Il déclare auprès de France Info : « j’inspecte environ 300 commentaires par jour, ce qui doit me prendre environ trente minutes. Si le contenu est effectivement malveillant, je bloque manuellement l’auteur du message. Si ce n’est pas le cas, je le ‘démasque’ ».

Lire aussi > Sur Instagram, le harcèlement en ligne fait rage et détruit des adolescents

Bodyguard comptabilise déjà plus de 28 000 utilisateurs, avec aussi bien des anonymes que des Youtubeurs connus. Les utilisateurs de l’application peuvent également prendre connaissance, s’ils le souhaitent, de ce qui a été supprimé, et restaurer un commentaire s’ils le veulent. Si cette application vous intéresse, vous pouvez retrouver un peu plus de tranquillité sur le web ici. Et bonne nouvelle, elle est gratuite et sans pub !

CIM Internet