Paris Match Belgique

Le jour où la Nasa a perdu les enregistrements des premiers pas sur la lune

Lune

Des images de la mission Apollo 11 sur la lune. | © History in HD/Unsplash

Technologie

Il y a 50 ans jour pour jour, la mission Apollo 11 s’envolait pour la lune.

 

Il y a tout juste 50 ans, le 16 juillet 1969, Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins décollaient depuis la Floride, direction la lune. Nom de la mission : Apollo 11. Ils y atterriraient quatre jours plus tard, le 20 juillet, pour filmer les mythiques premiers pas d’un être humain sur notre satellite naturel. Tout y était : les premiers pas, le planter du drapeau américain (tous les astronautes qui ont participé au programme Apollo entre juillet 1969 et décembre 1972 étaient des Américains), la célèbre phrase « C’est un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant pour l’humanité », les sauts énormes des astronautes en combinaison complète blanche, et le tout filmé pour ramener sur terre la preuve tangible de cette avancée scientifique historique.

Lire aussi > Dévoilée par la Nasa, cette carte inédite du ciel fait le tour du monde

Les cassettes perdues

Pendant 2 heures et 24 minutes, les astronautes ont foulé le sol de la lune et les images ont été diffusées sur les chaînes du monde entier avant de tomber dans l’oubli, comme l’évoque Vanity Fair. À la fin des années 1970, la base de Houston décide de faire un grand tri dans ses archives et de vendre des vieilles cassettes non utilisées pour une bouchée de pain. À l’époque, Gary George, un ancien stagiaire de l’agence spatiale et alors mécanicien à Las Vegas, achète le gros lot pour 218$ (environ 917$ d’aujourd’hui). Dedans se trouvaient 1150 bobines et le finaud ancien stagiaire comptait bien s’en débarrasser moyennant un petit bénéfice en les vendant à des télévisions locales pour y réenregistrer leurs programmes. Il se trouvait donc en possession d’un trésor insoupçonné et ignoré aussi bien de lui que des vendeurs de la base qui ne pensaient pas une seconde que le lot contenait les seuls enregistrements non restaurés, non enrichis et non remasterisés de la mission lunaire Apollo 11.

C’est son père qui découvre le magot que les deux hommes garderont secret jusqu’en 2008, lorsque la Nasa lance un avis de recherche pour retrouver les enregistrements, à quelques mois du 40e anniversaire de l’alunissage. Mais Gary George se satisfaisant bien du butin refuse de coopérer. Jusqu’à cette année, où il a décidé de revendre les bobines via la maison de vente aux enchères Sotheby’s. Ce samedi, jour des premiers pas de l’homme sur la lune, elle sera donc à vendre au prix de départ de 700 000$. Les experts estiment qu’elles partiront au moins pour un ou deux millions de dollars, rapporte le Time. Inutile de préciser que la Nasa est plus que jamais sur la balle pour récupérer, des dizaines d’années plus tard, le trésor perdu.

Nasa
La mission Apollo 11 sur la lune. ©NASA/Unsplah

Pour célébrer les 50 ans de la mission, la Nasa organisera toute la semaine des événements commémoratifs. Ce mardi, Buzz Aldrin et Michael Collins (Neil Armstrong est décédé en 2012), respectivement âgés de 89 et 88 ans, seront sur le fameux pas de lancement 39 A du centre spatial Kennedy qu’ils avaient foulé un demi-siècle plus tôt.

CIM Internet