Paris Match Belgique

On vous dit comment faire pour limiter votre empreinte écologique sur le web

internet

Image d'illustration. | © Unsplash / Nathan Edwards

Technologie

L’informatique est très énergivore, c’est pourquoi il est grand temps de faire attention à notre consommation, et surtout, à notre manière de le faire. On vous donne quelques conseils pour réduire votre empreinte écologique sur internet.

 

On s’en sert tous les jours, et pourtant, son utilisation est loin d’être écologique. Il est difficile aujourd’hui de totalement se déconnecter du numérique, et plus en particulier d’internet. Que ce soit au travail ou dans la sphère privée, nous sommes de plus en plus sur les écrans. À défaut de totalement abandonner l’information, on vous donne quelques conseils pour surfer sur internet de manière plus écologique.

Évitez au maximum de faire des recherches sur Google

Toutes les heures, 180 millions de recherches sont effectuées sur Google à travers le monde. C’est beaucoup, d’autant plus quand certaines recherches pourraient être évitées. Il est donc préférable d’utiliser son historique ou ses favoris pour aller directement sur le site web désiré, ou alors de taper tout simplement l’adresse URL. Selon un article de Madame Figaro, « se rendre directement sur un site divise par quatre les émissions de gaz à effet de serre ». Une économie qui n’est donc pas négligeable.

Le petit plus : quand une recherche est nécessaire, des alternatives écologiques existent. On note notamment le moteur de recherche Lilo, qui finance des projets sociaux et environnementaux, Ecogine, qui reverse ses bénéfices à des associations environnementales, ou bien le très célèbre Ecosia, qui pour chaque recherche plante un arbre.

ecosia
© Capture d’écran Ecosia

Gérez mieux votre boîte mail et limitez-en les envois

La première astuce plutôt simple est de vider sa boîte mail. Supprimer tous ses mails inutiles est, en plus d’être profitable pour notre organisation, bénéfique pour l’environnement. Les mails stockés dans le Cloud consomment de l’énergie inutilement. Armez-vous de patience, car cela vous prendra sûrement du temps.

On fait aussi attention à l’envoi des mails. « Envoyer un mail de 1 Mo (donc avec une pièce jointe) équivaut à 1 heure d’utilisation d’une ampoule de 25W », explique-t-on dans un article de Les Echos. Préférez des e-mails courts, plus rapides à l’envoi et qui consommeront moins d’énergie. Faites également attention à vos destinataires, et éviter d’utiliser « répondre à tous » dans la mesure du possible.

D’autres petits détails peuvent aussi avoir un impact positif sur notre consommation d’énergie : alléger sa signature en mettant seulement du texte, préférer les envois de pièces jointes via WeTransfer (qui suppriment les données au bout de 2 semaines) ou encore se désinscrire des newsletters inutiles (Cleanfox vous aidera en supprimant tous les anciens mails si vous souhaitez vous désinscrire d’une newsletter).

Lire aussi > Cinq applications pour réduire son empreinte écologique

Triez votre Cloud, et préférez un disque dur externe

Ces données « virtuelles » ne le sont pas vraiment, et sont stockées dans des data centers qui consomment beaucoup d’énergie. « Selon GreenPeace, si le “cloud computing” était un pays, il serait le sixième pays le plus consommateur d’électricité dans le monde, avant l’Allemagne ou la France » relève Les Echos. Il est donc préférable d’éviter de trop stocker sur le Cloud et de choisir plutôt un disque dur externe sur lequel on pourra sauvegarder toutes nos données. Au moment de tout sauvegarder, profitez-en pour trier vos photos, vidéos et documents qui pourraient être en double, ou qui ne sont plus utiles.

ordi
Un disque dur externe est une bonne alternative au Cloud. © Unsplash / Andrew Neel

Quelques conseils en plus :

  • Le matériel consomme aussi beaucoup d’énergie, aussi bien lors de sa fabrication que lors de son utilisation. Pour les garder plus longtemps, et prendre soin de ses appareils, pensez à les éteindre le plus souvent possible plutôt que de les laisser en veille. Songez aussi à éteindre votre box internet la nuit ou quand vous partez en vacances. Astuce : utilisez une multiprise à interrupteur, ce sera plus pratique à faire tous les soirs.
  • Fermez les fenêtres de navigations inutiles lorsque vous êtes sur internet.
  • La police Garamond consomme très peu d’encre, confie Madame Figaro. Une bonne solution pour ses mails ou pour les documents à imprimer.

Lire aussi > Grâce à cette application, plantez des arbres tout en écoutant de la musique en streaming

CIM Internet