Paris Match Belgique

Samsung imagine de nouveaux humains virtuels tout droit sortis d’un épisode de Black Mirror

Samsung Neon, humains artificiels

Oubliez les assistants vocaux boring tels que Google Assistant ou Alexa (Amazon), le futur est aux humains artificiels. | © Samsung / Neon

Technologie

Samsung vient de présenter son nouvel humain artificiel baptisé NEON lors du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, le plus grand salon mondial de l’électronique.

 

Oubliez les assistants vocaux boring tels que Google Assistant, Siri (Apple) ou Alexa (Amazon). Le futur est désormais aux humains artificiels, des personnages qui semblent sortis tout droit des Sims 3, générés par des algorithmes, et avec lesquels il est possible d’interagir via des écrans.

Lire aussi > Pour Bill Gates, l’intelligence artificielle est aussi dangereuse que les armes nucléaires

NEON, c’est le nouveau produit lancé par Samsung et présenté à travers différents teasers ainsi qu’un site Internet dédié pour donner un aperçu de cette prochaine application révolutionnaire. Attention cependant, les vidéos ne sont que provisoires. Le projet est encore en cours d’élaboration et n’a pas encore été concrètement mis sur pied.

 

Votre nouveau meilleur ami virtuel

Sur son site, Samsung présente NEON comme un « nouveau type de vie », un être virtuel créé grâce à des calculs algorithmiques et qui ressemble et se comporte comme un véritable humain. Il a la capacité de montrer ses émotions et de faire preuve d’intelligence. Décrit comme « virtuellement réel, comme vous et moi », il s’adapterait à toutes les cultures, parlant aussi bien anglais et espagnol, qu’hindi ou japonais.

Lire aussi > Trop fauché pour partir à Hawaï, ses vacances virtuelles hilarantes font le buzz

Il s’agit d’un ami, d’un collaborateur ou d’un compagnon, à vous de choisir !  « Ils peuvent se connecter et en apprendre plus sur vous, acquérir de nouvelles compétences et évoluer », précise encore le site web.

Bien plus qu’une « simple » intelligence artificielle, NEON permettrait à ses utilisateurs d’expérimenter une relation unique. Vous pouvez ainsi choisir le personnage de votre choix et le faire évoluer selon vos besoins. Au lieu de « Hey NEON », vous pourrez interagir avec Frank, Natasha ou Hana et bien plus de personnages encore.

 

 

Des robots plus vrais que nature

L’autre utilisation qui pourrait être faite de ces nouveaux humains artificiels concerne les entreprises. Ces dernières pourraient les employer comme interfaces de premier plan afin de doper leurs interactions avec leurs clients.

Lire aussi > Les Belges sont en faveur des robots et de l’intelligence artificielle mais s’en méfient aussi

« Nous prévoyons de mettre NEON à la disposition des partenaires commerciaux ainsi que des consommateurs du monde entier », a déclaré la société selon CNBC. « Il est encore trop tôt pour connaître le modèle commercial ou les prix de NEON, mais nous prévoyons de lancer la version bêta dans le monde réel avec des partenaires sélectionnés au cours de l’année. »

Selon Samsung, ces personnages virtuels pourraient plus tard devenir des présentateurs de télévision, des porte-paroles ou encore des acteurs.

 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by NEON (@neondotlife) on

 

Un petit goût de Black Mirror

Impossible de ne pas faire référence à la célèbre et effrayantissime série d’anticipation Netflix. On pense à deux épisodes en particulier. Dans l’épisode spécial Noël intitulé White Christmas, un homme paramètre un nouveau genre d’intelligence artificielle qui se base sur l’intégration de la personnalité de son propriétaire dans un minuscule robot-oeuf vocal chargé d’aider dans les tâches quotidiennes.

Lire aussi >  Years and Years : La pépite british qui décompose notre futur à la sauce Black Mirror

Dans l’épisode 3 de la dernière saison de Black Mirror, Rachel, Jack and Ashley too, une jeune fille solitaire se prend de passion pour une nouvelle poupée à l’effigie de sa star préférée avant de découvrir que la machine a été programmée pour contenir une copie du cerveau de la star.

Des âmes humaines dans des robots, donc, et dans le même temps un questionnement sur notre propre utilité et notre raison d’être. Ce sont les conflits éthiques que semblent déjà poser avant sa sortie cette nouvelle invention aussi fascinante qu’inquiétante.

 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Josh Brown (@extrawhitedude) on

CIM Internet