Paris Match Belgique

Le « mode nuit » de votre GSM ne serait en fait pas si efficace

Le « mode nuit » de votre GSM ne serait en fait pas si efficace

Les couleurs plus chaudes nous maintiendraient éveillés. | © Pexels / Mikoto

Technologie

Les lumières bleues ne seraient pas si néfastes.

 

Vous êtes tranquillement installé dans votre lit, mais vous n’arrivez pas à vous endormir. Vous saisissez donc votre GSM et scrollez votre fil d’actualité Facebook, échangez des messages avec vos amis … mais le sommeil n’arrive toujours pas. Pourtant, votre téléphone est en « mode nuit », censé favoriser votre assoupissement.

Lire aussi > En quoi la méthode 10-3-2-1-0 peut vous aider à trouver le sommeil

Pourtant, selon un article de The Guardian, le mode nuit des smartphones, proposant des couleurs plus chaudes, ne vous aiderait pas réellement à mieux dormir. Une étude menée par des scientifiques de l’Université de Manchester, et publiée dans Current Biology, a ainsi trouvé que la lumière bleue ne serait en fait pas néfaste pour notre sommeil, contrairement aux croyances populaires. Au contraire, il serait même préférable d’avoir des couleurs bleues plutôt que jaunes avant de se coucher. « L’utilisation de lumières plus faibles et plus froides le soir et de lumières plus chaudes et vives le jour pourrait être plus bénéfique pour notre santé », explique l’étude.

Le « mode nuit » de votre GSM ne serait en fait pas si efficace
Avant de se coucher, les lumières froides seraient finalement préférables aux lumières chaudes. © Unsplash / CJ Dayrit

Des couleurs froides et de faible luminosité le soir

Notre horloge biologique serait habituée à avoir une faible intensité lumineuse le soir et des tons plus froids que le reste de la journée. Le problème ne viendrait donc pas des couleurs, mais plutôt de la luminosité. Selon l’étude, les appareils technologiques changeant la couleur de l’écran le soir en limitant la lumière bleue nous enverraient donc « des messages contradictoires ».

Bien que la recherche ait été menée uniquement sur des souris pour l’instant, les scientifiques pensent « qu’il y a de bonnes raisons de croire que c’est également vrai chez les humains », confirme le docteur Tim Brown qui a dirigé l’étude. Conclusion : si vous êtes au fond de votre lit sur votre téléphone, avec la luminosité au plus bas, et que vous n’arrivez toujours pas à dormir, c’est peut-être qu’il est tout simplement temps pour vous de décrocher de votre appareil.

Lire aussi > Voici les 5 meilleures applications pour réussir à s’endormir

CIM Internet